Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Air France, les jeux sont faits


Sauf réel imprévu de dernière minute, impensable, les jeux sont faits et la décision prise : Alexandre de Juniac sera, au premier janvier prochain, le nouveau Directeur Général d'Air France. Pilotes et autres opposants, comme Jean-Cyril Spinetta favorable à Lionel Guérin, se seraient mis d'accord sur son nom.



A 49 ans, l'ancien Directeur Général Adjoint de Thalès, Directeur du Cabinet de Christine Lagarde, va arriver avec une étiquette de politicien et non de spécialiste de l'aérien. Mais le temps qu'il lui faudra pour entrer de plein pied dans les dossiers délicats lui est compté. Air France est fragile et son avenir doit désormais être associé à des décisions de fond indispensables pour passer les crises qui attendent le transport aérien. Difficile aujourd'hui de dire à quoi pourrait ressembler Air France dans dix ans. Il y a aujourd'hui autant de visions que d'experts. Autant d'analyses que de salariés de la compagnie. Côté pilotes, il est clair que l'on ne veut plus entendre parler de hausse du temps de vol voire de diminution des salaires. Pour les PNC, l'optimisation attendue du temps de travail et de repos est un gros dossier qui mérite une attention particulière. Commerciaux, mécaniciens ne sont pas en reste et se disent prudents sur les premières mesures qui seront prises. Mais tout cela n'est rien, la bataille de la concurrence engagée par British Airways, la Lufthansa ou les low cost présentes en France ne fait que débuter. Minimiser les coûts, maintenir les prix et garantir une bonne qualité de services, c'est résoudre la quadrature du cercle... Enfin, coté clients corporate, la baisse des prix doit devenir une réalité. Face aux tarifs de certaines compagnies en business, Air France devra suivre car la négociation, de plus en plus globale, est devenue une réalité que le dossier soit traité à Paris, New York ou Beijing. Voilà donc les premiers travaux "d'Hercule" du nouveaux DG. Rien de très facile mais personne n'avait dit que le poste était simple à aborder.

Hélène Retout


Dimanche 9 Octobre 2011


Notez