Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 28 Juin 2012

Air France : les organisations syndicales n'ont pas voté contre le plan Transform 2015



Un accord est quasi acquis avec trois syndicats de personnels au sol d’Air France et des discussions se poursuivent avec les organisations qui représentent les hôtesses et stewards. Sans livrer dans le détail son plan de départs volontaires, la direction d’Air France semble avoir convaincu. Seuls les pilotes restent pour l’instant silencieux. Mais ont-ils le choix ?



DR Ph Delafosse-Air France
DR Ph Delafosse-Air France
Le Comité Central d’Entreprise qui s’est tenu ce 28 juin a permis de faire le point des positions des organisations syndicales sur le plan Transform 2015 et ses 5122 suppressions d’emploi (dont 3410 départs volontaires, le reste étant obtenu par départs "naturels"). Si la CGT et FO ont voté contre le plan, toutes les autres organisations syndicales se sont abstenues. La direction de la compagnie a négocié branche par branche. Les discussions se poursuivent avec les hôtesses et les stewards mais semblent terminées ou presque avec les personnels au sol, une dernière réunion étant prévue vendredi. Ensuite, les différentes organisations vont consulter leurs adhérents avant que le texte ne leur soit proposé à signature le 6 juillet prochain. La CFDT, l’UNSA et la CFE-CGC devraient signer, selon l’Agence France Presse. Les négociations sur le volume et les modalités de ce plan s'ouvriront après le CCE du 26 juillet .
Le CCE de ce jeudi a également été l’occasion pour la direction d’Air France de préciser son projet pour la création du « Pôle régional français », qui a son propre calendrier avec une révision des accords collectifs début juillet et un CE fin août pour chacune des unités. A priori, la direction se fixerait début janvier pour la mise en place du Pôle mais chacune des compagnies (Brit Air, Regional et Airlinair) resterait une entité spécifique avec son certificat de transport, chacune ayant des appareils différents. Une source syndicale précise que la création d’une marque unique et d’une filiale unique suit son court mais sans deadline. Il reste, selon la même source, que les 3 acteurs et la filiale charter Transavia vont recevoir des objectifs de baisse de coûts.




1.Posté par mauricecg le 29/06/2012 18:17
Fo est un syndicat qui croit que c'est toujours Blanc le pdg,celui qui a obtenu 24 milliards de francs d'aide et celui qui a revendu les avions d'AIR INTER pour une éphémère remise à flots.
Depuis AF est privatisée mais ils ne le savent pas.