Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France : les régions, une nouvelle stratégie pour la compagnie


Comme nous l'évoquons depuis quelques mois, Air France a officiellement confirmé ce lundi matin la création de la première de ses bases en province, à Marseille. Coup d'envoi de l'offre le 2 octobre prochain. Au menu : 13 nouvelles liaisons directes dont deux en France : Bâle Mulhouse, Biarritz et Brest, mais aussi en Europe : Athènes, Copenhague, Düsseldorf, Eindhoven, Milan-Malpensa, Moscou et Prague. Beyrouth et Istanbul dans le bassin méditerranéen et Casablanca au Maroc.



Air France : les régions, une nouvelle stratégie pour la compagnie
Air France augmentera également ses capacités sur des lignes domestiques existantes, une croissance supérieure à 80% de sièges en plus dans certains cas. Cette stratégie sera poursuivie au printemps 2012 à Toulouse, Nice et Bordeaux. A terme, Air France entend augmenter son offre en sièges de plus de 30% en lançant 54 nouvelles lignes directes au départ de Marseille, Toulouse, Nice et Bordeaux à destination de grandes villes européennes et du bassin méditerranéen ainsi qu’en augmentant ses capacités domestiques.
Au départ de Marseille, Air France proposera des tarifs en aller simple à partir de 50 € TTC. Sur tous les vols, les passagers bénéficieront des services gratuits d’Air France qu’ils plébiscitent : bagage enregistré gratuit, sélection de quotidiens à l’embarquement, collation, choix du siège, etc. La mise en oeuvre de cette nouvelle stratégie repose sur une diminution significative des coûts opérationnels, de l’ordre de 15%. Pour atteindre cet objectif, Air France s’appuie sur différents leviers dont :
. l’utilisation d’un type d’appareils unique (Airbus A320 de 142 à 178 sièges), permettant d’optimiser sa consommation de carburant et de rationaliser les coûts en termes d’entretien et de maintenance,
. une durée d’utilisation journalière des appareils optimisée grâce à des départs plus tôt le matin et des retours plus tard le soir et des temps de demi-tour réduits de cinq minutes en escales,
. un personnel navigant basé en régions,
. une meilleure utilisation des moyens humains et matériels au sol tout au long de la journée.
Une activité plus soutenue à Marseille, dans un premier temps, puis Toulouse, Bordeaux et Nice, permettra par ailleurs à Air France de bénéficier de gains de productivité qui contribueront à encore diminuer ses coûts de production.
Selon Pierre Henri Gourgeon, interrogé ce matin sur les raisons de ce développement, "il est clair qu'il ne s'agit pas de copier des modèles low cost, mais d'en inventer de nouveaux, proches des demandes des clients"