Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 24 Novembre 2015

Air France: les salariés accusés de violence jugés seulement au printemps



Une audience se tiendra au tribunal correctionnel de Bobigny le 2 décembre prochain mais seulement pour trouver une nouvelle date pour le jugement des 5 salariés d'Air France accusés de violences lors du CCE d'Air France le 5 octobre prochain. Un délai pris en raison... de l'épaisseur du dossier nous dit-on.



Nous vous annoncions dès le 10 novembre que des dispositions semblaient prises pour retarder le jugement des salariés accusés de violence au CCE d'Air France, le 5 octobre dernier. Le parquet de Bobigny confirme aujourd'hui que l'audience du 2 décembre au tribunal de Bobigny sera consacrée à fixer la date du procès en correctionnelle lui même, qui aura lieu plus tard et, compte tenu de l'encombrement de la justice, pas avant le mois de mai prochain. L'AFP précise que, selon ses informations, "Compte-tenu de l'épaisseur du dossier, le juge unique en charge de l'affaire pourrait aussi décider de renvoyer le procès vers une chambre collégiale".

Selon nos sources, un complément d'informations aurait été demandé par le tribunal. Une façon d'acheter la paix sociale pendant la COP21?

Cinq salariés d'Air France sont accusés de "violence en réunion" après les débordements qui ont marqué la tenue de ce Comité Central d'Entreprise le 5 octobre dernier, donnant lieu au fameux épisode de la "chemise déchirée". Quatre d'entre eux ont été licenciés, la procédure de licenciement pour le 5ème étant encore en cours.