Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France met du plomb dans l’aile du service minimum


Alors que le texte de loi sur le service minimum dans l’aérien passe à nouveau à l’Assemblée Nationale ce 29 février 2012, Air France aurait signé un accord avec ses pilotes qui entraverait son application. Le gouvernement n’a pour le moment pas commenté l’information, mais n’apprécierait pas l’initiative selon Libération.



Air France met du plomb dans l’aile du service minimum
Si le gouvernement ne veut pas lâcher son projet du service minimum dans l’aérien, Air France semble avoir été beaucoup plus frileuse face aux protestations de ses navigants. Libération a révélé le 28 février 2012 que la direction de la compagnie nationale avait signé la semaine dernière avec le syndicat des pilotes SNPL, un accord qui contrecarre en partie la proposition de loi votée ce 29 février à l’Assemblée Nationale. En effet, le texte du député UMP Eric Diard oblige les grévistes à se déclarer 48 heures à l’avance avec deux objectifs : permettre de prévoir l’effet des perturbations sur le trafic pour pouvoir prévenir les passagers 24 heures avant, et donner la possibilité de modifier le planning en affectant les non-grévistes sur les vols importants. C’est sur ce point qu’Air France a lâché du lest. Le document que le quotidien a réussi à obtenir indique que i[«le planning du personnel navigant technique [les pilotes, NDLR] est stable […] en toutes circonstances et en toutes périodes, et ce sans exception»]i. Ainsi la compagnie ne pourra attribuer un nouveau vol qu’avec l’accord du navigant. Avec cette règle, l’entreprise a donc moins de souplesse pour minimiser l’impact d’une grève sur son planning.






1.Posté par Thierry le 29/02/2012 09:07
Air france Chronique d'une disparition annoncée....Il est ahurissant de laisser le pouvoir a des pilotes dont l'ndécence est le maitre mot. Mais pour qui se prennent'ils ? Il faut liquider Air France et de ces cendres faire renaitre une compagnie avec du personnel serieux motivé responsable et en terminer avec cette baronie présente à la tete de la société et dans le rang des pilotes....Messieurs je vous félicite pour votre attitude déplorable et complètement déplacée.....

2.Posté par Mermoz2 le 29/02/2012 12:42
Thierry vous ne connaissez rien au métier des navigants !

La direction d'Air France ne pourra donc pas changer un planning individuel, sans l'accord de la personne concernée, une garantie indispensable pour "des personnels qui peuvent passer jusqu'à vingt jours par mois hors de leur domicile".
Lors de grèves, elle ne pourra donc pas réaffecter à sa guise les pilotes en congés, non déclarés comme grévistes, "et les transformer en briseurs de grève" contre leur gré.

3.Posté par Be Free le 29/02/2012 20:24
@Mermoz2 :

si vous vous plaignez de passer jusqu'à 20j par mois hors de votre domicile, ce qui me parait beaucoup, il ne fallait pas choisir le métier de personnel "navigant".
vous voulez le beurre, l'argent du beurre....
compte tenu des salaires des PNT, justifiez un peu vos heures de travail. sinon démissionnez !

4.Posté par Thierry le 29/02/2012 22:10
Cher Mermoz....Soyez honnete, 20 jours par mois ? Vous êtes en dehors de la réalité .....descendez donc à la mine pour voir ! Essayez le métier de caissière dans une grande surface....votre indécence, vos certitudes sont inacceptable....

5.Posté par elina le 01/03/2012 12:04
Pourtant oui, Thierry, Mermoz a tout à fait raison ! La caissiere, puisque vous la prenez en exemple, rentre tous les soirs chez elle, a des WE fixes et donc peut organiser une vie privée .
Vous devez savoir que le planning des navigants à AF est communiqué à la fin du mois (le 25 ) pour le mois suivant, changeant tous les mois, sans différences entre jours fériés ou pas, WE ou pas ....( et pas plus payés ces jours là, soyons clairs ...)
Un minimum de stabilité est donc indispensable pour, au minimum, pouvoir se soigner ....Des loisirs réguliers ? pas la peine de les envisager ....des places pour un spectacle ? il faut les revendre 2 fois sur 3 car nous partons en vol ( je suis PNC)....une invitation chez des amis ? certes...mais nous volons très régulièrement le WE ...
Alors bien sûr, nous avons choisi d'etre PN, mais pourquoi nous refuser une possibilité de stabilité de nos repos ,
Essayé simplement d'imaginer.....vos WE déplacés de façon anarchique d'un mois sur l'autre...
Enfin, concernant les salaires des pilotes, vous devriez comparer ce qui se passe dans les autres major et cesser de ne prendre en compte que les bruits colportés par certains media....
cordialement

6.Posté par florent AUBERT le 01/03/2012 12:45
Ah Air France et ses privilèges. Ancien de compagnie aérienne, je peux vous assurer qu'Air France fait partie des mieux lotis dans le monde. Il est scandaleux de voir à quel point, nous voyageurs (sans nous, pas de boulot, pas de boulot pas de salaire), pouvons être pris en otage. Dans nos fonctions, nous nous adaptons au monde du travail : Chez Air france, cela ressemble à "je ne veux surtout pas que l'on touche à mes privilèges, ce qui se passe ailleurs ne m'interesse pas !". Le monopole suivivra-t-il aux compagnies des émirats et d'Asie ? Pour l'heure, beaucoup de business passe chez eux.