Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France : plus d'un milliard d'euros de pertes


La perte d'exploitation annoncée fait peur même si le groupe Air France KLM confirme une nette reprise au 4ème trimestre 2012. Malgré un résultat net négatif de 1,19 milliards d'euros, l'entreprise annonce une hausse de 5,2% du chiffre d’affaires à 25,63 milliards d’euros et une réduction de la perte d’exploitation (-300 millions d’euros contre -353 millions d’euros au 31 décembre 2011).



Air France : plus d'un milliard d'euros de pertes
Deux chiffres à retenir également : l'augmentation de 890 millions d’euros de la facture pétrolière et une dette nette ramenée à 6 milliards d'euros (contre 6,5 en 2011). Dans son communiqué, Air France détaille ces résultats. L’activité passage a enregistré un trafic et des capacités en hausse respectivement de 2,1% et de 0,6%. Le coefficient d’occupation a gagné 1,2 point à 83,1%. La recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) est en hausse de 5,9% et de 3,2% hors change. Dans l’activité cargo, le trafic a fortement chuté (-6,3%) pour des capacités en baisse de 3,5% amenant ainsi un recul de 1,9 point du coefficient de remplissage à 64,5%. La recette unitaire à la tonne kilomètre offerte (RTKO) est stable mais baisse de 3,8% hors change.
Le chiffre d’affaires total s’élève à 25,63 milliards d’euros (+5,2% après un effet de change favorable de 2,7%). Les charges d’exploitation sont en hausse de 1,8% hors carburant et de 4,9% après carburant et un effet de change défavorable de 3,0%. La principale variation est la facture carburant qui augmente de 890 millions d’euros à 7,33 milliards d’euros, en raison principalement de l’appréciation du dollar. Les charges de personnel de 7,66 milliards d’euros progressent de 2,7% après 81 millions d’euros de charge complémentaire de retraite chez KLM due aux hypothèses actuarielles retenues au 31 décembre 2011.

Mais le groupe est loin d'être optimiste pour 2013 : même s'il constate que " Dans un contexte économique incertain, le groupe maintiendra un strict contrôle des capacités et des investissements". Et de confirmer que le plan Transform 2015 va se déployer totalement avec comme objectif la réduction des coûts unitaires à change et prix du carburant constants et de la dette nette.

Téléchargez la présentation officielle des résultats d'Air France

resultats_air_france_detailles.pdf resultats air france detaillés.pdf  (613.45 Ko)