Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 13 Mars 2014

Air France: relaxe demandée dans la plainte déposée pour discrimination



C’est l’avocat général qui a demandé la relaxe dans la plainte pour discrimination déposée par une militante pro palestinienne interdite d’embarquement sur un vol entre Nice et tel Aviv. Air France avait évoqué en première instance «le refus des autorités israéliennes de l’accepter sur leur territoire dans un souci de sécurité»



Condamnée en première instance à 10.000 euros d'amende et au versement de 3.000 euros de dommages et intérêts à la passagère, la compagnie avait fait appel. Pour l’avocat Général, «Il n’est pas question de faire le procès de l’état d’Israël via Air France». Et de préciser les obligations des compagnies face aux demandes officielles des Etats. Pour la défense, c’est une question posée par l’équipage à la passagère qui est discriminatoire : «Etes-vous juive ?». La réponse négative a conduit à l’expulsion de la passagère de l’avion.