Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France répond aux reproches de passagers vers l’Algérie


Le Collectif contre la cherté des transports vers l’Algérie (CCTA) a adressé un courrier à Air France pour se plaindre des prix pratiqués, de la pauvre qualité des repas servis à bord ou encore de l'absence d'annonce en arabe lors d'un vol en fin décembre. La compagnie vient de répondre à l'association de défense des voyageurs.



S 'appuyant sur la (mauvaise) expérience d'un de ses membres lors d'un vol Paris – Alger du 25 décembre 2014 (retour le 4 janvier 2015), le Collectif contre la cherté des transports vers l’Algérie s'est plaint du prix des billets auprès d'Air France dans une lettre. Selon TSA, la compagnie a répondu à l'association qu'elle appliquait le yield management sur son réseau «Les tarifs ont tendance à augmenter avec le remplissage très élevé de nos avions», précise l'entreprise. Elle ajoute qu’elle propose aussi «des tarifs avantageux» sur l'Algérie à certaines périodes de l’année.

Le CCTA s'est plaint également de la mauvaise qualité et du manque de choix lors les repas servis à bord. La compagnie a rappelé que les prestations à bord «se font en fonction de la durée du vol». Les vols entre la France et l'Algérie étant des moyen-courriers, il était normal que les passagers aient uniquement eu des sandwichs. Néanmoins l'entreprise a annoncé que les services à bord des liaisons entre l'Hexagone et l'Algérie seraient améliorés à partir d’avril 2015. Les voyageurs découvriront alors de nouveaux repas.

En outre, l'organisation avait pointé du doigt qu'aucune annonce n'avait été faite en Arabe lors du vol du 25 décembre. Air France a expliqué qu'un message en Arabe est bien prévu sur ses lignes algérienne. Mais ce jour-là, il n'a pas pu être diffusé dans la cabine en raison d'un incident indépendant de la volonté du personnel. Elle assure néanmoins qu'elle va mener une enquête sur ce dysfonctionnement.