Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France reprend aujourd’hui les négociations avec les pilotes


En débutant de nouvelles négociations avec les syndicats de pilotes ces 10 et 11 mars, Air France veut mettre un terme aux mois d’errance et d’imprécisions qui avaient conduit notamment à la fameuse affaire de la chemise déchirée. Gouvernement, direction de la compagnie et pilotes eux-mêmes reconnaissent que l’on peut mettre à plat tous les dossiers difficiles.



A la clé de cette rencontre, Perform 2015 dont il faut solder les comptes, et la justice y a autorisé la compagnie, mais aussi Perform 2020 dont les objectifs définitifs pourraient être revus suite aux bons résultats de la compagnie en 2015. Les pilotes sont d'ores et déjà exemptés des suppressions d'emplois annoncées par la compagnie pour 2016 mais ils exigent de comprendre la stratégie de développement et la croissance annoncée de Transavia dans le plan de vol de l'été 2015 risque d'en agacer plus d'un. Les syndicats refuseront d’entendre parler d’une productivité accrue sans connaître la finalité de l’effort demandé.

Ces discussions seront suivies de près par les autres catégories de personnel, PNC et personnels au sol. "Il y a le souhait de la compagnie de diviser les interlocuteurs", souligne un syndicaliste CGT qui ne veut pas que le "petit personnel" soit sacrifié sur l’autel des seigneurs du ciel. Même son de cloche chez les hôtesses et les stewards qui devraient, selon l’UNAC, "débuter des discussions en mai ou juin prochain". D’ici là, statu quo. Seul le plan de départs volontaires reste d’actualité. On devrait en savoir plus d’ici quelques semaines.