Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France serait prête à réduire son activité sur la Corse


Difficultés financières, poursuites judiciaires… Air France voudrait diminuer ses activités sur la Corse. Elle aurait informé Air Corsica qu’elle ne traiterait plus ses vols en escale à partir du 1er avril 2012 afin de diminuer ses coûts d’exploitation sur l’île.



Air France serait prête à réduire son activité sur la Corse
Air France penserait à se retirer de Corse. Il faut dire que ces dernier temps, le transporteur cumule les ennuis sur l’île de Beauté. En plus des 25 millions d’euros de pertes annuelles qu’elle enregistrerait (cela malgré les 65 millions de subventions de la Collectivité territoriale partagés avec Air Corsica, la compagnie aérienne est poursuivie par 45 anciens salariés en CDD qui réclament leur réintégration au sein de l’entreprise. Et il semblerait que trop c’est trop… ces difficultés auraient décidé le transporteur à délaisser le réseau corse où le coût d’escale est deux fois supérieur au continent. Selon Les Echos, la compagnie aurait informé sa partenaire Air Corsica qu’elle n’assurerait plus ses vols en escale à partir du 1er avril. Le transporteur régional serait alors dans la nécessité d’embaucher du personnel pour faire face à l’accroissement d’activité.
Bien que les tribunaux aient à chaque fois donné raison aux 45 «indignés», Air France espère gagner son jugement d’appel, le 14 février 2012. Elle a aussi annoncé aux syndicats qu’elle remplacera petit à petit les CDD par des sous-traitants à la haute saison. Tandis qu’elle montre la volonté de se désengager de l’île, la compagnie négocie avec les élus locaux le prochain contrat quadriannuelle qui sera effectif le 1er avril 2012. Avec Air Corsica à ses cotés, elle aurait réclamé plus de 100 millions de subventions par an. Seuls transporteurs à avoir répondu à l’appel d’offres, ils auraient également agité le spectre de la réduction du programme de vols, en cas de refus.






1.Posté par bruce le 06/01/2012 09:04
Absolument scandaleux de voir comment un petit groupe d'enfants gâtés irresponsables tentent d'accentuer le déficit d'une compagnie en difficultés alors que cette même compagnie a maintenu une activité et un trafic afin d'assurer l'emploi, parfois peu justifié, de centaines de salariés.
Comme à l'identique dans d'autres secteurs, je reste convaincu qu'il faut réduire l'assistanat porté afin que la prise en charge s'opère. Notons que les indépendantistes se font très silencieux dès qu'il s'agit de devoirs ... mais très bruyants dès que nous abordons les droits...
Dans quel pays peut on voir ce style de comportement? En visionnant les vidéos sur internet, il est facile d'admirer le coté festif et récréatif de cette opération; je me demande sincèrement qui devrait être indigné.
Pour ma part, je le suis...

2.Posté par smoulin le 06/01/2012 10:11
Enfin !!!

3.Posté par john le 06/01/2012 21:08
bravo bruce pour ce beau commentaire! etant souvent a l aeroport je peux voir ces jeunes dans une precarité totale qui se sont fait abuser par les promesses d embauches d air france depuis des années . ce qui est scandaleux c est le chantage que fait air france sur les salariés cdi pour abandonner leurs collegues . du sureffectif? ben voyons ... tous les jours les agents se retrouvent a 3 voire 2 pour assurer une tache ou la norme de securité impose d etre 5. bien entendu les personnes qui ne comprennent rien a l aerien comme vous et ceux qui pensent que les grosses miltinationales ou les actionnaires percoivent des dividendes inedites au prix de sacrifices humains et sociaux en cette année de "crise " ne doivent pas avoir de problemes pour nourir leurs enfants , payer leurs loyers comme ces 45 qui se batttent pour un cdi a TEMPS PARTIEL de mars a octobre sur un salaire etalé sur l année d un montant de .... 800 euros !!!!!! mais ces pauvres dirigeants d air france ne peuvent pas se permettre de payer de tels salaires de ministres!! pour un agent qui a sacrifié 5 voire 6 ans de sa vie pour air france , il n est pas concevable qu 'il soit jeté comme un mouchoir sale . interressez vous davantage au probleme pour comprendre ce qu'il se passe vraiment sur les escales corses avant de poster des commentaires de ce genre .

4.Posté par Esmeralda le 08/01/2012 15:55
@ Bruce
À lire ce discours, je ne peux penser que vous ne pouvez être autre qu un patron. C'est révoltant de lire pareil torchon!
Air France, a le droit de tout faire, d être au dessus de la loi, de ne pas appliquer une decision de justice, de ne pas respecter des accords signes avec les organisations syndicales. Elle se sucre en Corse et on veut nous faire croire qu'elle perd 25 millions d'euros ..... C'est à mourir de rire, quand on voit les remplissages des avions en hiver comme en été. Et la facon de travailler des cdi, constamment en sous effectif. La compagnie a besoin de Ces jeunes qui sont comme tout un chacun , respectables et ont le droit de travailler. Je ne vous vois pas polémiquer sur le salaire de ce cher Mr Gourgeon et des primes empochées lorsqu'il à été limogé.....
Je suis indignée et écœurée par ce genre de propos

5.Posté par FLO le 31/01/2012 07:20
@John, @esmeralda
Avec tout le respect que je vous dois, je vous trouve particulièrement « limite » dans vos jugements.
Si la situation en est là, c’est uniquement à cause des employés et des syndicats qui n’ont jamais voulu faire un effort pour « lisser » le temps de travail.
Aucun Corse n’a voulu bosser un peu plus en été, la compagnie a donc été contrainte d’embaucher des CDD.
Aujourd’hui ces CDD viennent pleurer pour être titulariser.

Vous savez ce qu’il va se passer ? Tout le monde va être sur le carreau car cette escale perd 25 Millions d’euros par mois.

Déjà, AF commence a se désengager petit à petit, et ce que je osuhaite c’est la sous-traitance totale.

Cela apprendra juste un peu a ces salariés qu’à force de tirer sur la corde… elle se casse !