Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France : un nouveau caillou financier dans la chaussure d'Alexandre de Juniac


Les personnels navigants d’Air France vont – ils faire valoir un jackpot qui pourrait coûter très cher à la compagnie? La cour d’appel de Paris vient de créer une jurisprudence en rétablissant dans ses droits une hôtesse engagée sur un contrat de travail créé par Christian Blanc en 1996 !



Le principe s’appelle la B-scale, créé en 1996 pour modérer l’échelle des salaires pour tous les PNC embauchés à partir de cette date. L’histoire est ancienne, elle faisait de temps en temps son retour dans les conversations comme le monstre du Loch Ness. Mais Le SNPNC a annoncé ce lundi 4 janvier que la Cour d’appel de Paris venait, par une décision rendue définitive le 8 décembre dernier, de rétablir dans ses droits une hôtesse "injustement pénalisée" pendant 12,5 ans.

L'extrait de l’arrêt de la Cour d’appel publié par le SNPNC est clair:  "... il est manifeste que Mme X a connu une inégalité de traitement avec pour conséquence une évolution de carrière ralentie par la mise en place lors de son recrutement de deux classes supplémentaires ; que l’atteinte au principe “à travail égal, salaire égal” par l’employeur sur de nombreuses années a causé à la salariée un préjudice matériel et  moral ... ".

De très nombreux PNC concernés peuvent faire valoir leurs droits. Le feront-ils ? Dans un contexte de négociations tendues, voilà qui apporte de l’eau au moulin des syndicats et le SNPNC ne se prive pas d’inviter les PNC volontaires à s’informer.
 

2569_b_scale_pdf.pdf 2569-b-scale-pdf.pdf  (135.34 Ko)







1.Posté par Ossau le 05/01/2016 08:34
L' honêteté d'Air France une fois de plus mise à mal !!
Juste retour des choses ...

2.Posté par Ce pays est scelorese le 05/01/2016 09:12 (depuis mobile)
Donc la performance individuelle, l'ancienneté et le changement de convention collective sont interdits bdans ce pays... dans cet arrêt est simplement dit que tous les pnc doivent être payé pareil peu importe leur âge! 1996 on parle d'1 accord de 96!

3.Posté par Bob l'éponge le 07/01/2016 01:12 (depuis mobile)
Cette personne n a touché que des dommages et intérêts sans être formellement rétablie dans son droit. Il n y a donc pas de jurisprudence. .. souhaitons que le snpnc puisse faire valoir justice.

4.Posté par Ossau le 07/01/2016 10:25
Ne jamais se laisser faire!! Ne jamais prendre pour argent comptant les dires de la DG et encore moins des médias !
Bravo aux syndicats !