Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Air France, une cause nationale


Je risque ce matin de vous faire bondir. Et je le comprendrais. Dans quelques heures, Air France sera sans doute entré dans une période de turbulence dont la finalité est le redressement de la compagnie. La direction de la compagnie doit annoncer en Comité Central d'Entreprise son plan pour améliorer la compétitivité de l'entreprise, suppressions d'emplois inclus. Il faudra gommer les erreurs et sans doute gérer colère, peines et tristesses. Sans oublier l'obligatoire cortège d'économies à faire,ce qui veut dire austérité et rigueur. Beaucoup nous disent ici qu'ils ne prennent plus Air France, lassés des petits soucis quotidiens, des grèves à répétition voire de l'attitude parfois difficile à comprendre des équipages. Je crois sincèrement qu'il faut dépasser cette situation épidermique pour s'unir autour du raisonnable : le maintien de la compagnie française dans le grand jeu du transport aérien. Je ne le cache pas : j'aime Air France !



Plus que jamais, l'union de tous autour de la compagnie sera nécessaire. Certes, le client est roi et son avis prépondérant. Oui, il faudra sans doute s'attaquer rapidement et efficacement au sureffectif qui n'est pas seulement un chiffre mais aussi un ensemble d'hommes et de femmes qui croyaient et croient encore en leur entreprise. Oui, il faudra revoir la relation avec les clients et accepter pour le personnel navigant que la tâche soit difficile, ingrate et complexe. Que les contraintes bougent et que les privilèges tombent. Il n'y aura pas de petites économies mais de petits pas vers l'avenir. Les pilotes devront accepter une hausse de leur productivité et des temps de travail faute de quoi, si tout s'écroule, ils verront que Pékin est plus loin qu'Antibes pour rentrer tous les deux jours. Et vous, nous, les utilisateurs ? Il faudra poursuivre l'aide que vous apportez à la compagnie. Prendre Air France sera un soutien actif à son avenir mais pour cela, la compagnie devra écouter ceux qui voyagent beaucoup. Pourquoi ne pas créer des comités de grands voyageurs, pas de travel managers ou d'acheteurs peu mobiles, mais de voyageurs d'entreprises qui vont quotidiennement au bout du monde ? Créer ces comités mais surtout les écouter pour sortir le meilleur de leurs expériences. Le travail que devra accomplir Air France est colossal mais indispensable. Il n'est pas seulement dans la compagnie mais aussi avec celles et ceux qui volent sur la compagnie. Oublions un instant les miles au bénéfice d'un avenir dont nous serons les seuls bénéficiaires. Partir de Paris, souvent en vol direct, est un atout de taille que nous envient biens des pays européens obligés aujourd'hui à jongler avec les hubs. Je le redis, rien ne sera facile, ni pour Air France, ni pour nous si la compagnie devait disparaître, percluse de pertes, de rigidité syndicale et de rejet de ses clients.

Marcel Lévy

Jeudi 21 Juin 2012


Notez


1.Posté par Enrique le 21/06/2012 10:10
Je partage votre point de vue.
Il faut soutenir autant que possible AF...
Que se passerait il si AF disparaissait ?

2.Posté par Pauline le 21/06/2012 10:36
Bravo, je suis d'accord avec vous à condition que tout le monde joue le jeu, de la direction aux syndicats en passant par le personnel et les voyageurs. Je trouve que le service s'est nettement arrangé et que la fameuse arrogance que l'on attribuait à la compagnie est du passé.
Je suis partante pour les soutenir.
Et vous ?
Pauline

3.Posté par Ricardo le 21/06/2012 12:18
A quoi cela va t-il servir ? Des décennies de décisions en faveur d'enfants gâtés ne se gomment pas en quelques minutes. Il va falloir obtenir l'adhésion sans faille de tout le personnel. Ce serait illusoire de penser que ce sera facile ! Bref, il vaut mieux que la compagnie ferme et se reconstruise sur des bases saines et sérieuses. Air France est partie pour des mois de conflits.
Ricardo

4.Posté par Luc le 21/06/2012 12:21
Bonjour
Moi je suis d'accord avec vous. Je dis bravo et fonçons. Il sera temps de voir après les critiques du passé. Pourquoi pas une association des amis d'Air France ?
Luc

5.Posté par Eric Leblanc le 21/06/2012 21:07
Bonjour,
En effet, avec Ricardo, je pense que le passif ne s'efface pas instantanément. Etant dans la location de véhicules (partenaire d'Air France), je fais un métier proche dans la prestation de service. De plus habitant à Tahiti, nous voyageons souvent. Les problèmes d'attitude du personnel d'AF (pas ici à Tahiti je le précise) rencontrés dans les escales comme LAX faite d'arrogance, de rigidité nous laissent quelquefois pantois. Quand nous voyageons sur NZ, Qantas ou notre compagnie Air Tahiti Nui, nous comparons et cela souvent à leur détriment. Nous savons voyager et tout le monde ici comprend les contraintes de coût carburant et leur conséquence sur le poids limité des bagages par exemple, mais la façon de nous l'annoncer à l'enregistrement est souvent cavalière et arrogante, même à mon épouse Flying Blue Gold. Ne rentrons pas dans l'anecdote, mais l'accumulation finit par peser.
J'ajoute enfin que j'ai affaire au staff Air France qui vient chez nous en GP et quelquefois, notre personnel est sidéré de l'attitude "tout nous est dû" de ceux-ci et s'en plaint souvent.
En résumé, je crois qu'ils doivent apprendre une chose : l'humilité". Nous sommes tout de même sensibles à la qualité de cette compagnie, nous ne lui souhaitons que du bien, mais il faudrait analyser plus en profondeur les raisons de l'érosion de clientèle.
L'attitude des syndicats de pilotes notamment va être déterminante ces jours-ci pour l'avenir d' Air France : vont-ils scier la branche sur laquelle ils sont assis?

6.Posté par Marc MOLATTE le 25/06/2012 13:24
Pourquoi je ne voyage plus avec Air France.
Mon dernier vol sur un avion d'Air France date de 2008. J'habite Dubai et je rentre alors de Bogota via Paris en classe affaires sur Air France, cout du billet: un saladier, value for money: une tristesse.
Le personnel est habille dans un uniforme bleu sinistre, on se croirait a un enterrement de premiere classe.Je passe sur l'attitude arogante francaise, malheureusement elle est connue dans le monde entier. A cote de moi quelqu'un d'une adminstration francaise qui voyage gratis, en y regardant d'un peu plus pres peu de gens ont paye leur billet autour de moi.
Arrive le repas. Un foie gras excellent nous est servi, je demande a l'hotesse si il est possible d'avoir un vin blanc qui pourrait accompagner ce magnifique fois gras. Y'a pas! Quel dommage! Quelle belle vitrine pour le vignoble francais masi bon y'a pas!
Une discussion s'engage et je lui exprime ma tristesse quand je compare Air France avec Emirates, une compagnie sur laquelle je voyage souvent. Elle me dit que l'on ne peut comparer Air France et Emirates car les moyens ne sont pas les memes. Je lui reponds que sur un avion d'Emirates il ya des petits details qui ne coutent rien, comme des petites lumieres au plafond qui suggerent les etoiles au lieu de ce plastique gris et triste de l'avion dans lequel je me trouve. Dans les toilettes des avions d'Emirates il y a une orchidee et une petite bouteille de parfum, bref il y a de stas de petits details qui ne coutent pas grand'chose mais qui font une grande difference. Je n'ai pas ose lui parle du sourire du personnel navigant qui vous souhaite la bienvenue a bord par votre nom et qui vient s'inquieter de savoir si tout va bien. A la fin de cette discussion elle me propose de remplir un formulaire ou je peux faire part de mes suggestions pour ameliorer la qualite des vols d'Air France.
J'ai donc rempli ce formulaire et l'ai remis a cette gentille hotesse qui avait pris le temps de discuter avec moi.
J'ai quelquefois rempli ce genre de formulaire sur Emirates et,a chaque fois, j'ai recu en retour un courrier personnalise. Que croyez-vous que j'ai recu de la part d'Air France? Ces gens-la sont certainement trop parfaits au-dessus de toute critique alors, depuis ce jour-la, ils ont simplement perdu un voyageur.
Je continue de regarder les promotions que je recois de cette compagnie, ils sont tellement chers que leurs promos s'affichent avec un prix d'aller simple et il faut multiplier par 2 pour avoir le prix reel qui, en general, est 2 fois plus eleve sinon plus que ce que je trouve sur d'autres compagnies.
Bref vous l'aurez compris j'aurai du mal a me persuader de remonter sur un des avions d'Air France et je suis vraiment triste pour tous les gens qui vont perdre leur emploi mais l'histoire fourmille de ces entreprises qui cultivent l'arrogance et qui par la-meme scellent leur destin.

7.Posté par Sanj le 26/06/2012 10:34
Je suis d'accord avec Marc Molatte pas de vins blanc a bord d'un avion Français ....... c'est pas normal. le fait que la personne de l administration qui ne paie pas son billet non plus ( cette coutume vient du temps ou AF "appartenait" a l'etat) ..... Pour les reste de la cabine de plus en plus les grosses entreprises ont des tarifs négociés meme en business........
pour les uniformes sachez que les ceux sont dessinés par un grand nom de la couture française..... a la limite je prefere la sobriété au coloré de BA ! pour vos details... ( etoiles au plafond orchidés dans les toilettes ) la votre hotesse a raison ce genre de détail comme vous dites coutent cher et AF n'a pas les memes moyens qu'Emirates ou Etihad .....quand le kerosene vous coute rien vous pouvez faire attention aux details qui change tout ....l'option plafond étaoilé chez Aiubus ne doit pas etre donné !

8.Posté par PML le 26/06/2012 18:30
Hé oui, je suis d'accord avec les commentaires précédents. Je voyage en privilégiant Air France à chaque fois que je le peux mais aussi depuis des années à chaque fois avec regret. Quand vous discuter avec les PNC et que vous leur poser des questions sur le pourquoi du comment, ils vous répondent systématiquement qu'ils font remonter les informations et que rien ou quasiment rien ne se passe. Alors il est où le problème ? au commercial qui ne dit pas ce que ses clients veulent ? au marketing, qui n'a pas l'air de se déplacer beaucoup, sinon y a belle lurette que certaines choses se seraient améliorées ? A la direction générale qui valse au gré des mouvements d'humeur des actionnaires ? Dans les syndicats, qui n'ont pas l'air de vouloir beaucoup changer et qui appliquent avec frénésie l'adage "on tire d'abord et on discute ensuite" ?
Un mélange de tout certainement mais surtout une absence réelle d'écoute de ce que veulent, espèrent, rèvent les clients de cette compagnie qui était citée autrefois en exemple comme le symbole du luxe à la française !
Mais que la compagnie AF se rassure, c'est un mal très français ! Renault et Peugeot, n'écoutent pas non plus leurs clients, résultat leur ventes baissent (mais c'est sur ça n'a rien à voir et j'ai rien compris puisque je suis client ! Cà doit être pour cela que j'achète que des voitures allemandes depuis 20 ans).
Sincèrement, je me moque de recevoir des propositions de Air France Running ou des newsletters alors que je ne voyage que lorsque je l'ai décidé ! C'est pas parce que je fais du jogging que je suis marathonien ! Si c'est çà que le marketing d'AF pense que j'attend , moi qui voyage entre 25 et 30 fois par ans dont la moitié en long courrier alors c'est bien ce que j'écris, les gens du marketing ne voyagent pas assez ! Non d'un chien, soyez aimable, souriant, à terre comme dans le ciel, faites en sorte que nos baggages arrivent rapidement en toutes circonstances (même si c'est pas votre job), informez nous quand il y a un problème, ne nous refusez pas l'accès au salon parce que cette fois ci nous sommes en éco avec notre famille, etc, etc....
Des choses simples, normales comme on dit aujourd'hui et je suis sur que vous reverrez vos clients. La différence ne se fait pas toujours sur le prix, en particulier pour les passagers dits à haute contribution, sinon ils ne voyageraient pas sur Emitaes, Ethiad, Quatar, Singapour, Thai, Cathay (la liste est longue).

9.Posté par isembar le 28/06/2012 11:25
SURTOUT PAS......FAUT ARRETER.....AIR FRANCE EST HAS BEEN....IL FAUT CHANGER TOUT LE COMMITE DE DIRECTION...TOUT REVOIR...FAIRE COMME SWISS....ON FERME ON GARDE LES BONS ET ON RECOMMENCE.....