Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France veut parvenir à un accord avec le personnel navigant d'ici la fin de l'année


Après les incidents de la semaine dernière, Air France a repris le dialogue avec ses salariés. Selon des sources syndicales, la direction aurait indiqué vouloir trouver un accord avec ses personnels navigants d'ici la fin d'année, sinon elle lancera son plan social.



Le syndicat d'hôtesses et stewards Unac a rencontré les présidents d'Air France-KLM et d'Air France, Alexandre de Juniac et Frédéric Gagey, ainsi que le DRH Xavier Broseta, le 12 octobre 2015. Ils sont tombés d'accord pour "relancer un cycle de négociations à échéance de la fin de l'année". Ils discuteront entre autres de la hausse de productivité du personnel navigant. Flore Arrighi, présidente de l'Unac, a expliqué à l'AFP que faute d'accord, la direction avait prévenu une nouvelle fois qu'elle entamerait "le processus de PSE (plan de sauvegarde de l'emploi) à partir de janvier". Négociation sous pression ?

Le «plan B» d'Air France prévoit une réduction de son offre long-courrier de 10% sur 2016 et 2017 et la suppression de 2.900 postes, dont 900 parmi les hôtesses et stewards. Flore Arrighi a précisé que l'année 2016 serait selon elle "plus ou moins indolore" sur le volet social, mais que "le gros des suppressions (de postes) interviendrait en 2017".

Air France essaie depuis plusieurs mois de trouver un accord d'entreprise avec les PNC. L'actuel accord court jusqu'en octobre 2016. Seule l'Unac était présente aux négociations, les autres syndicats représentatifs (SNPNC et Unsa PNC) ayant refusé de s'y rendre.