Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 23 Février 2015

Air France vol 007 New York Paris: 19 heures de voyage



Les passagers du vol AF007 New York Paris se souviendront sans doute longtemps de leur épopée. Partis samedi soir de NYC, ils ne sont arrivés que tard – tôt- dans la nuit de ce lundi à Paris.



Il y avait de la neige à New-York ce dimanche. Le vol d’Air France 007 de samedi soir a pris du retard, environ 6h collé sur le tarmac. Au lieu de décoller à 20.05, il s’est envolé au milieu de la nuit. Si bien qu’en plein vol, la décision a été prise de détourner l’appareil vers Manchester, l’équipage ayant dépassé le nombre d’heures de service autorisé. A son bord, Bruno Lemaire qui, stoïque, a su garder son calme ce qui n'a pas été le cas des passagers excédés par le manque d'informations. Le fil twitter #af007 donne une bonne idée de leur exaspération! Globalement le passager Didier Bodel, interrogé par BFM TV a expliqué "qu'Air France n'a pas fourni de détails précis sur les opération de rapatriement envisagées".

Paul Thevenon Rousseau, porte-parole opérationnel d'AF, précise que "dépasser les temps de vols, c'est comme rouler à 180 sur une autoroute. C'est interdit par les règlements internationaux". Deuxième souci, expliqué ensuite par la compagnie, "L’avion a dû être immobilisé à Manchester suite à un problème de pressurisation de la cabine". Il n'était donc pas possible d'envoyer un simple équipage d'A380 pour prendre le relai.

Le problème, c’est qu’un A380, cela contient beaucoup de passagers. Tellement qu’il a fallu mobiliser 3 avions – donc 3 équipages - pour venir de Paris récupérer les naufragés des airs. Ce qui demande là encore du temps. Remarquez, histoire de corser l’affaire, il y a eu pendant ce temps une urgence médicale à bord. Les passagers ont finalement pu redécoller de l’aéroport britannique dans la soirée pour –enfin ! – atterrir à Paris.