Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air Mauritius parie sur les marchés émergents


Air Mauritius en difficultés financières a choisi d’optimiser son réseau, première étape de son nouveau modèle d’affaires. Entre les augmentations de fréquences et les fermetures de lignes prévues, elle propose cet été près de 2 millions de sièges, soit une hausse de capacité de 3 % par rapport à l’année précédence



Air Mauritius parie sur les marchés émergents
Air Mauritius a repensé son programme de vol mis en œuvre sur l’exercice en cours (1er avril 2012-31 mars 2013). L’augmentation de capacité de 3 % a été associée à un rééquilibrage de la croissance sur le secteur court et moyen-courrier, principalement sur le pourtour de l’Océan Indien et les marchés émergents. Elle a ainsi développé les vols hebdomadaires sur les destinations suivantes :

A compter d’avril 2012 :
- Bombay : +1 fréquence, passant à 4 fréquences

A compter de début juin 2012 :
- Perth : +1 fréquence, passant à 3 fréquences

A compter de fin octobre 2012 :
- Nairobi : +1 fréquence, passant à 3 fréquences
- Johannesburg : jusqu’à 7 fréquences en plus, passant à 14 fréquences
- Le Cap : +1 fréquence, passant à 3 fréquences
- Antananarivo : +2 fréquences, passant à 6 fréquences
- Kuala Lumpur : 3 fréquences sans escale

La compagnie a également décidé la fermeture de 7 dessertes. Tout d’abord avec Milan, Sydney et Melbourne fin mai 2012 puis suivront Francfort, Munich, Genève et Durban fin octobre 2012. Les destinations suspendues, continueront néanmoins d’être desservies via les hubs des partenaires du transporteur. Ainsi au départ de l’Italie, l’Allemagne et la Suisse, les voyageurs pourront s’appuyer sur le réseau d’Air France. Les Australiens pourront toujours profiter de sa desserte de Perth à laquelle Air Mauritius ajoutera une fréquence lors de la fermeture de ses lignes vers Sydney et Melbourne. Elle a également précisé maintenir ses dessertes vers Paris, Londres, Nairobi, Johannesburg, Le Cap, St Denis, St Pierre, Antananarivo, Rodrigues, Perth, Kuala Lumpur, Singapour, Hong Kong, Shanghai, Bombay, Delhi, Bangalore et Chennai.






1.Posté par Eric le 26/04/2012 08:39
La fermeture des dessertes de Frankfurt et Genève, avec passage imposé par le hub de Paris via Air France est surprenant, pour ne pas dire incompréhensible. En effet, ces deux destinations sont reconnues comme ayant une clientèle en moyenne plutôt aisée, donc à bonne valeur ajoutée, même si les récentes grèves à Frankfurt n'ont pas arrangé la réputation de cet aéroport...

De plus, le passage par Paris a de quoi inquiéter : risque de grèves, plus vols effectués par Air France, une compagnie dont l'avenir est incertain, et donc promettant des risques sociaux dès la fin des élections. Air Mauritius prend le risque de se tirer une balle dans le pied sur sa desserte européenne...