Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


AirAsia et ANA mettent un terme à leur alliance


ANA et AirAsia, propriétaires ensemble d’AirAsia Japan, n’ont pas la même vision du low-cost. Face à leurs divergences sur ce sujet, les deux compagnies ont décidé de mettre un terme à leur filiale commune lancée mi 2012. ANA a prévu de garder la low-cost, mais elle devra changer de nom pour le 1er novembre.



AirAsia et ANA mettent un terme à leur alliance
AirAsia va donc céder à ANA‎ les 49 % d’AirAsia Japan‎ qu’elle détenait. La nouvelle propriétaire aura le contrôle de la low-cost japonaise sous sa forme actuelle jusqu’à fin octobre et au 1er novembre, elle devra lui attribuer un nouveau nom et rendre les avions loués à AirAsia. Le transporteur malaisien a expliqué que «La coentreprise a dû faire face à de nombreux défis depuis son lancement». Il précise que «Les soucis découlent d'une différence d'opinion fondamentale entre les actionnaires sur la façon dont l'entreprise devrait être gérée et sur les principes sur lesquels devraient reposer ses activités commerciales». Lors d’une conférence de presse, Shinzo Shimizu, directeur général adjoint d'ANA Holdings a répondu "marché japonais" : «Nous pensons qu'il y a une limite à la stratégie de simplement transposer le fonctionnement d'AirAsia tel quel au Japon, du fait des caractéristiques propres au marché nippon». Il a ensuite précisé «Nous avons donc décidé de reprendre les commandes à 100% pour un nouveau départ qui contribuera à notre groupe dans son ensemble». Le nouveau nom d’AirAsia Japan devrait être annoncé d'ici fin juillet. La composition de sa flotte et son réseau seront également présentés à ce moment-là. «Nous sommes prêts à mettre en place une compagnie adaptée au marché japonais», a-t-il conclu.