Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


AirTran débarque 101 lycéens désobéissants


Un avion d’AirTran reliant New York LaGuardia à Atlanta, le 3 juin 2013, a décollé quasiment à vide. La raison : le commandant de bord a débarqué 101 lycéens et leurs 8 chaperons car les élèves refusaient de s’asseoir et d’éteindre leurs appareils électroniques comme demandé avant un décollage.



AirTran débarque 101 lycéens désobéissants
Attacher sa ceinture, éteindre ses smartphones et autres gadgets électroniques.... 101 élèves de l’école Yeshivah of Flatbush de Brooklym n’étaient pas très attentifs envers les consignes de pré-décollage de l’équipage, pourtant renouvelées plusieurs fois selon l’attaché de presse de la compagnie. Le groupe d’adolescents âgés de 17 à 18 ans était si peu discipliné que le commandant de bord a répété cette consigne sous la forme d’une annonce-micro. Jugeant les résultats de cette méthode peu satisfaisants, il a décidé tout simplement de débarquer les jeunes voyageurs indisciplinés et leurs accompagnateurs. Si le calme est revenu dans la cabine, le Boeing AirTran de 137 places a été retardé de 45 minutes. Les élèves qui se rendaient en Georgie pour une excursion en Rafting de 3 jours ont pu rejoindre leur destination en prenant des vols (avec correspondance) différents. Ainsi, certains ont effectué un voyage de 12 heures. L’école assure que la réaction du navigant était exagérée. Rabbi Seth Linfield, le directeur de l’école a expliqué aux administrateurs de l’établissement qu’il étudiait toujours le dossier, mais selon les éléments «préliminaires, il n’apparaît pas que les mesures prises par l’équipage étaient justifiées».