Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Airbus est optimiste pour les 20 ans à venir


Alors que IATA vient de revoir à la baisse ses prévisions de bénéfices des compagnies aériennes, Airbus est optimiste pour le marché aéronautique. Selon le constructeur, les transporteurs auront besoin de 29 220 avions entre 2013 et 2032. Il se montre néanmoins plus prudent que son concurrent Boeing qui table sur 35 200 appareils en 20 ans.



Airbus est optimiste pour les 20 ans à venir
Airbus avance dans un document, présenté le 24 septembre 2013, que le secteur aérien de passagers et de fret aura besoin de 29 220 avions d’ici 2032. Cela représente une facture de près de 4.400 milliards de dollars. L’avionneur a ainsi augmenté de 1.000 avions supplémentaires son estimation précédente pour la période 2012-2031. Airbus précise que le trafic aérien et les commandes d’avions vont surtout être tirés vers le haut à moyen terme par les pays émergents, plus particulièrement l’Asie. De plus, les compagnies aériennes – toujours à la recherche d’économies de carburant - devraient être séduites par les avions moins gourmands en kérosène comme l’A320neo et ainsi renouveler leur flotte. Le constructeur a assuré que les gros porteurs comme l’A380 avaient de l’avenir. Ils devraient représenter 1.334 commandes et 519 milliards de dollars sur 20 ans.