Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 12 Mars 2012

Airbus et 6 compagnies européennes contre la taxe carbone



On aurait pu croire que la grogne ne venait que de l’extérieur… Désormais on sait aussi qu’elle vient de l’intérieur. Airbus, British Airways, Virgin Atlantic, Lufthansa, Air France, Air Berlin et Iberia viennent d’adresser un courrier aux principaux dirigeants européens pour dénoncer une taxe carbone qui menace, purement et simplement, leur activité. Le Français Safran et l’Allemand MTU se sont joints à cette action.



Airbus et 6 compagnies européennes contre la taxe carbone
C’est le Financial Times qui a révélé l’information en précisant que cette opposition née il y a quelques semaines avait été renforcée par les menaces de représailles chinoises (voir l’éditorial du 12 mars qui pourraient très vite toucher Airbus. Mais les compagnies européennes associées à cette action se disent aujourd’hui «économiquement en danger» si la taxe devait perdurer car elle rendrait les compagnies européennes moins compétitives que leurs concurrents. Après les réactions européennes du 9 mars et la volonté de Bruxelles d’engager un bras de fer économique avec tous les pays qui mettraient en place des représailles, on sait de sources sûres que la Lufthansa souhaiterait cependant une intervention de l’état Allemand au plus haut niveau pour trouver une solution permettant de sortir de cette crise. L’Angleterre a déjà proposé qu’une taxe soit appliquée uniquement sur les moteurs d’avion, qui sont à l’origine des pollutions. Un projet rejeté. Cette campagne contre la taxe, menée par le patron d'Airbus Tom Enders, devrait recueillir de nouveaux adhérents d’ici peu. Selon ses initiateurs, ce sont plus de 2000 emplois qui sont en jeu. Monsieur Enders a précisé qu'il "s"attendait à de nouvelles mesures de représailles internationales contre cette décision européenne".