Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Airbus gagne la bataille des commandes au salon de Farnborough


Lors du lancement du salon de Farnborough, Airbus et Boeing ont tous les deux indiqué revoir leurs prévisions de marché sur 20 ans à la hausse. Et les annonces faites pendant la manifestation ne semblent pas les faire mentir. L'avionneur européen a enregistré 279 commandes et son concurrent américain 182.



Si Airbus est à la traîne face à Boeing depuis le début de l'année, le constructeur européen remporte le match sur le salon de Farnborough. Il a enregistré 279 commandes et engagements dont 197 commandes fermes entre le 11 et 14 juillet, période réservée aux professionnels. Cela représente une valeur totale de 35 milliards de dollars au prix catalogue.

L'avionneur a entre autres vendu 30 A321 LR à Norwegian. La low-cost Air Asia a acheté 100 A321neo tandis que Germania a préféré prendre en commande ferme 25 A320neo. La version remotorisé du monocouloir d’Airbus a séduit puisque le conglomérat sud-américain Synergy a aussi signé pour une commande ferme de 62 A320neo. WOW Air a pour sa part acquis quatre A321 pour un montant de 460 millions, au prix catalogue.

Virgin Atlantic, de son côté, a annoncé la commande de 12 Airbus A350-1000 pour un montant total de 4.4 milliards de dollars. En outre, Airbus a signé une lettre d’intention avec la compagnie indienne Go Air pour 72 A320.

Nouvelle moins réjouissante : le constructeur européen a profité de la manifestation organisée au Royaume-Uni pour annoncer une baisse de cadence de production de l'A380.

Boeing séduit les compagnies chinoises
De son côté, Boeing affiche 182 commandes et engagements lors du salon de Farnborough dont 42 avaient déjà été comptabilisées. Il a entre annoncé l'achat de deux 737-800BCF par Air Algérie ou encore une commande de dix 737 Max 8 et une option pour un B787-9 pour le voyagiste TUI Group. Egyptair s’est engagée pour sa part sur une commande de dix 737-800.

La compagnie chinoise Kunming Airlines a signé un protocole d’accord pour dix 737 Max 7 tandis que sa consœur Ruili Airlines a finalisé la commande de six 787-9, pour un montant de 1,59 milliard de dollars au prix catalogue. De plus, Boeing a noué un protocole d’accord avec Xiamen Airlines. Le transporteur va prendre 30 B737 Max 200 pour une valeur de 3,4 milliards de dollars au prix catalogue.