Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Airbus : trop de commandes favorisent Boeing


Alors que Boeing fait état de succès commerciaux largement supérieurs à ceux d'Airbus en ce début d'année 2012, plusieurs observateurs européens commentent cet effet balancier qui favorise l'américain au détriment des européens. Dans un article publié par le Frankfurter Allgemeine Zeitung, des économistes allemands évoquent la saturation des chaines de montage pour évoquer la contre performance d'Airbus.



Des délais trop longs en raison de commandes trop importantes, il n'en faut pas plus pour expliquer les peurs des futurs clients d'Airbus au moment de commander un A380 ou un futur A350. Et de fait, beaucoup font le pari que Boeing rencontrera la même problématique si les demandes du Dreamliner devait exploser. Il reste que les deux avionneurs réfutent cette analyse et font savoir que les adaptations des capacités de production sont constamment prises en compte. De quoi relancer Airbus ? Pas si sur !