Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Alaska Airlines pourrait conserver la marque Virgin America


En avril dernier, Alaska Airlines a racheté Virgin America mais cette opération ne va pas forcement conduire à la disparition de Virgin dans le ciel américain. Le CEO d'Alaska Airlines envisage de maintenir deux compagnies en activité.



Après l'annonce du rachat de Virgin America par Alaska Airlines, les passagers fidèles respectifs des deux entreprises ont exprimé des craintes. Ils ont peur que la combinaison des deux compagnies ne conduise pas à une amélioration des services mais plutôt à une disparition des atouts de chacune.
Nouvelle rassurante pour ces clients inquiets, la fusion complète n'est peut-être pas au programme. Brad Tilden, CEO d'Alaska Airlines, a expliqué le 15 juin lors d'une rencontre du groupe de professionnels de l'aérien, le Wing Club, qu'il envisageait de garder la marque Virgin Alaska.

S'appuyant sur l'exemple d'Air France et KLM, du groupe Lufthansa ou d'IAG (British, Iberia, Vueling et Aer Lingus), la direction étudie actuellement la possibilité de gérer séparément les deux transporteurs. Il a expliqué: "Nous étudions cela car nous croyons au pouvoir de la marque Virgin America, et nous ne voulons pas perdre toute la fidélité et les revenus qui existent aujourd'hui". Il a par la suite ajouté qu’aucune décision définitive n'avait été prise pour le moment.