Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Alerte à la bombe Air Caraïbes : les suspects relâchés


Une passagère du vol Air Caraïbes Fort-de-France/Paris avait donné l’alerte après avoir entendu une conversation suspecte entre ses voisins, le 15 septembre 2013. L’avion avait alors fait demi-tour. Finalement, il n’y avait pas de bombe, mais 4 personnes avaient été arrêtées. Elles ont toutes été libérées le 16 septembre.



Alerte à la bombe Air Caraïbes : les suspects relâchés
Le procureur de la République, Eric Corbeaux, a confirmé le 16 septembre 2013 que les 4 hommes interpellés après le déroutement du vol Fort-de-France-Paris d'Air Caraïbes‎ ont été libérés. Il précise qu’«aucune poursuite n’est engagée». Il en est de même pour la passagère qui avait alerté l’équipage de la possible présence d’une bombe dans l’avion après avoir entendu une conversation inquiétante en arabe entre deux de ses voisins. «Elle n’a fait que faire preuve de civisme, il n’y a pas de poursuite engagée, elle a été sincère, on ne peut pas lui reprocher de prendre à cœur la sécurité de l'avion dans lequel elle se trouve», a expliqué le procureur de la République de Fort-de-France. Les passagers ont pu reprendre la direction de Paris le lundi après-midi.