Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Alitalia de nouveau dans la tourmente économique


Selon le quotidien italien La Repubblica, Alitalia serait au bord du gouffre avec une perte quotidienne estimée à 630 000 euros. En quatre années de gestion privée, la compagnie enregistre un déficit de 730 millions d'euros et la visibilité économique des prochains mois est jugée "catastrophique" par les spécialistes du transport aérien italien.



Alitalia de nouveau dans la tourmente économique
Alitalia déclarait en octobre dernier vouloir être bénéficiaire en 2013. A-t-elle pêché par orgueil ? C'est ce que pensent les économistes italiens qui ne contestent pas les efforts de la compagnie pour sortir la tête de l'eau. Mais l'heure n'est plus aux espoirs et aux fausses promesses d'autant que, selon La Repubblica, le pacte qui lie les actionnaires arrive à échéance le 12 janvier prochain. A cette date, chacun d'entre eux sera libre de vendre ses actions et certains ont déjà fait savoir qu'ils n'étaient pas insensibles à des offres jugées "acceptables". Mais la question est aussi de savoir ce qu'Air France fera de ses 25% du capital. La compagnie française avait déboursé plus de 2,5 milliards d'euros pour prendre le contrôle d'Alitalia. "Un marché de dupe" pour ce spécialiste du transport aérien européen qui précise "Air France ne surpayera pas une compagnie dont les jours sont comptés si rien n'est fait pour redresser la barre". La suspension du plan social, la faiblesse du service à bord, l'augmentation du nombre de destinations sont devenus les points noirs d'Alitalia. Sans un plan sérieux de relance, qui passera par la mise en place du plan social suspendu il y a quelques mois, les jours de la compagnie seraient comptés. Impensable pour les italiens.