Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 13 Novembre 2013

Alitalia pourrait s'accorder un délai supplémentaire pour séduire Air France-KLM



Air France-KLM n’a toujours pas indiqué s’il suivait Alitalia dans son projet d’augmentation du capital. Face à ce silence, la compagnie italienne envisagerait de s’accorder un nouveau délai afin d’avoir plus de temps pour convaincre le groupe franco-néerlandais avec le plan industriel présenté ce mercredi.



Le conseil d’administration d’Alitalia se réunit ce mercredi 13 novembre en fin d’après-midi. Deux points vont être étudiés : le plan d’économies prévu pour redresser son activité, mais également la possibilité de reporter l’opération d’augmentation du capital de 7 à 10 jours selon une source de l’AFP.
La compagnie voudrait profiter de ce délai pour convaincre Air France KLM ainsi que d’autres partenaires de la suivre. En effet, une vingtaine d’actionnaires ont d’ores et déjà indiqué qu’ils ne participeront pas à l’augmentation du capital. Actuellement, elle n’a reçu l’aval que des sociétés Intesa Sanpaolo (à hauteur de 26 millions d'euros), Atlantia (26 millions), Maccagnani (6 millions) et Immsi (13 millions). La compagnie a également obtenu 65 millions d'euros de prêt des banques UniCredit et Intesa Sanpaolo. La Poste Italiane pourrait aussi s’engager jusqu’à 75 millions d’euros.
Le plan d’économies présenté ce mercredi devrait également être drastique. Selon l’agence Ansa, il pourrait être de 250 millions d’euros et prévoir une réduction des effectifs d’environ 2000 personnes ainsi qu’une réduction des salaires de 20 %.