Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Alitalia veut être bénéficiaire dès fin 2013


Alitalia inverse la tendance après un premier semestre 2012 difficile. La compagnie italienne enregistre au troisième trimestre un résultat net de 27 M € . Sur un an, les revenus ont augmenté de 4%. Au cours du 3ème trimestre, la compagnie a transporté près de 7,5 millions de passagers avec un coefficient d’occupation de 78%, soit une hausse de 0,5% par rapport à la même période de 2011. Alitalia renoue avec l'optimisme et le Conseil d’Administration a annoncé le 25 octobre 2012 les éléments de base du son Plan Industriel pour 2013-2015.



Alitalia veut être bénéficiaire dès fin 2013
L'objectif du Groupe est de réaliser un bénéfice d'exploitation dès la fin 2013. Pour l’atteindre, le plan sera fondé sur deux axes : la maîtrise des coûts de financement pour le développement, et la croissance des revenus.
La maîtrise des coûts va inclure principalement (à hauteur de 80 %) des partenariats commerciaux et industriels développés en marge du transport aérien. Ils permettront de générer des ressources supplémentaires - destinées à financer la croissance - et le développement des revenus de l'activité principale du groupe (core business). Le groupe prévient dans son communiqué que «la réduction des coûts peut également contribuer à la réorganisation de l’entreprise, de l'innovation et de la reconfiguration des processus ainsi que du modèle économique du Groupe et également par opportunités supplémentaires réalisables grâce à des synergies au sein des alliances avec Air France - KLM et Delta Airlines».
Pour augmenter les recettes, une série de stratégies sera bientôt mise en œuvre, principalement axées sur le réseau, sur la gestion des recettes et la commercialisation de nouveaux produits pour stimuler la demande:
- Le réseau va se redéployer tout en conservant le même nombre d'avions de la flotte, mais en augmentant la durée d’utilisation des avions en milieu de journée et surtout en hiver, et pendant les heures de nuit en été. L’objectif est de permettre la création de nouvelles lignes sur l’Italie et les pays émergents.
- Le groupe Alitalia veut poursuivre sa politique de simplification de sa structure tarifaire, comme déjà appliquée sur la ligne Rome - Milan - Rome;
- Les méthodes de commercialisation vont évoluer à travers le développement de nouveaux canaux de vente. 17 nouvelles destinations potentielles ont été identifiées pour un lancement prévu en 2013;
- Plus d’investissements seront faits sur les produits et services

Selon le communiqué «les perspectives pour le quatrième trimestre confirment le fort ralentissement de la demande en raison des incertitudes de la crise économique et financière mondiale ainsi que la persistance des hauts prix du pétrole et du niveau de taux de change euro/dollar, qui impactent lourdement les coûts du Groupe Alitalia». Néanmoins Alitalia va ouvrir de nouvelles destinations entre fin 2012 et début 2013, telles qu’Abu Dhabi (Émirats Arabes Unis), Zurich (Suisse), Erevan (Arménie), Prague (République Tchèque) et Fortaleza (Brésil).