Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Allemagne: des voyageurs d’affaires évoquent un droit de retrait aérien


Alors que l’accident de la Germanwings semble avoir livré tous ses secrets, plusieurs médias allemands font état d’une montée de la peur en avion dans l’univers des voyageurs d’affaires, pourtant habitués à ce moyen de transport. Au point que certains évoquent un « droit de retrait » sur certaines compagnies.



Impossible d’imaginer un court instant que Lufthansa ou Germanwings soient des compagnies exotiques. Difficile de le penser également pour un grand nombre de transporteurs européens, tous vérifiés et validés régulièrement. De fait, ce n’est pas la machine qui inquiète, mais les pilotes.

Face à la relative pénurie du personnel et le manque de moyens des contrôles de santé, les voyageurs d’affaires Outre Rhin se demandent s’il ne faudrait pas inventer un droit de retrait en cas de situations visiblement difficiles : passagers violents, personnel visiblement fatigué….

Pour plusieurs médias allemands, les compagnies aériennes devraient désormais investir dans les contrôles psychologiques des pilotes. A quand la taxe santé morale des pilotes et des PNC ?

Notons qu'en Allemagne, comme en France, les stages contre la peur en avion affichent complets pour les prochains mois. Selon Der Spiegel, une centaine d'entreprises européennes auraient proposé à leurs voyageurs d'affaires de prendre en charge le coût de cette formation.