Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Amadeus a réalisé une belle performance en 2015


2015 a été un bon cru pour Amadeus. Le groupe présente des hausses à deux chiffres aussi bien pour son bénéfice, son chiffre d'affaires et son EBITDA. Ces performances ont été portées par la croissance des marchés en Asie-Pacifique et en Amérique du Nord.



Amadeus près de Nice
Amadeus près de Nice
Malgré la guerre lancée par Lufthansa contre le GDS et une certaine morosité dans le secteur des loisirs, Amadeus enregistre un bénéfice ajusté hors frais d’acquisition de 751,8 millions d’euros pour son exercice 2015. Cela représente une progression de 10,4% par rapport à l'année précédente. Son chiffre d'affaires affiche aussi une hausse à deux chiffres (14,5%) pour atteindre 3 912,7 millions d’euros. Enfin, l’EBITDA a augmenté de 12,2%, soit 1 465,4 millions d’euros.

Luis Maroto, Président & CEO du groupe a expliqué: "Amadeus a rencontré un franc succès en 2015, avec des performances opérationnelles et financières solides. Nous sommes restés concentrés sur les solutions technologiques et avons conservé notre stratégie d’investissement afin de soutenir notre croissance sur le long terme et les objectifs que nous nous sommes fixés".
Comment se répartissent ces résultats ? Selon Luis Maroto, "Nous avons augmenté notre chiffre d’affaires dans les secteurs de la distribution et des solutions technologiques. Dans le secteur de la distribution, notre chiffre d’affaires a augmenté de 11,5 %, notamment grâce à la croissance de nos marchés en Amérique du Nord et en Asie-Pacifique. Dans le secteur des nouvelles technologies, le chiffre d’affaires a augmenté de 22,1%, entraîné par l’implantation continue de grandes entreprises vers la région Asie- Pacifique, mais aussi grâce à l’augmentation de la part des revenus des nouveaux secteurs Airport IT et Payment".
Quant à 2016: "Malgré les préoccupations économiques récentes, nous restons positifs pour l’année 2016, notamment grâce à l’augmentation de notre offre vers les fournisseurs de voyages, l’amélioration continue de notre position concurrentielle, la migration de nouveaux transporteurs vers notre plate-forme Altéa, la croissance de nouveaux secteurs d’activités, et le renforcement de notre positionnement auprès des transporteurs low-cost et hybride avec l’acquisition de Navitaire".

La dette financière nette consolidée a atteint 1 611,6 millions d’euros au 31 décembre 2015, ce qui représente un ratio de 1,09 fois l’endettement net fixé par l’entreprise par rapport à celui de l’EBITDA sur les douze derniers mois (l’acquisition de Navitaire a permis une performance estimée à 1,56 fois).

En outre, le Conseil d'Administration a proposé un taux de distribution de 50% pour l'année 2015 (le pourcentage maximum dans l'intervalle approuvé) en décembre dernier. Amadeus précise: "Lors de l'assemblée générale des actionnaires en juin, le Conseil d'Administration soumettra à l'approbation un dividende brut final de 0,775 € par action dégagée du bénéfice de 2015, soit une augmentation de 10,7 % par rapport à l'année précédente. Un dividende intérimaire brut de 0,34 € par action a été payé en janvier 2016".