Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Amadeus facilite les transferts d'aéroport


Amadeus vient de lancer Amadeus Transfert, une solution qui permet aux agences de voyages de comparer et réserver pour les voyageurs d'affaires des services de transferts aéroport dans plus de 1 000 destinations et 142 pays.



Amadeus a lancé Amadeus Transfert
Amadeus a lancé Amadeus Transfert
Amadeus Transfert permet aux agents de proposer un transfert au voyageur d'affaires, pour tout voyage en France ou à l’international. La solution d'Amadeus donne la possibilité de comparer et proposer les services des fournisseurs internationaux de transfert Blacklane, TaxiTender, Talixo et WorldAirportTransfer intégrés dans les offres Amadeus Selling Platform Classic et Sell Connect.

Les agences proposent ainsi désormais des transferts prépayés et packagés avec chauffeurs ou encore d'autres services tels que "l’accueil pancarte" et le suivi du vol, permettant au chauffeur d’adapter son heure d’arrivée en fonction d’un éventuel retard.

L’agent a également la possibilité de faire une réservation jusqu’à 2h avant l’heure de prise en charge (selon les destinations). Le voyageur reçoit un SMS du fournisseur pour confirmer son arrivée et le chauffeur attend le voyageur entre 10 minutes et 1h selon le fournisseur et la destination.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Bonjour

Merci de nous donner votre avis. Il sera très utile pour améliorer les contenus de DéplacementsPros.com.

Les messages sont modérés

Le courage des opinions exprimées est une vertu que nous cultivons.
Les messages postés avec des adresses mails erronées ne seront pas publiés.

Les messages agressifs ou injurieux sont systématiquement éliminés.
Autant le savoir pour ne pas perdre votre temps.

Les commentaires ne sont pas faits pour assurer la publicité commerciale d'un annonceur ou d'un opérateur. Merci d'en tenir compte car tous les messages contraires à cette règle seront systématiquement effacés.

La rédaction