Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


American Airlines bousculée après l’annonce de l’arrêt de son Philadelphie/Tel Aviv


La décision est tombée sans appel: American Airlines ne poursuivra pas l’hiver prochain son Philadelphie/Tel Aviv. En cause les 20 millions de dollars perdus en 2014 sur cette ligne ouverte en 2009 pour laquelle la demande reste structurellement faible. Mais la décision ne convainc pas les entreprises et la communauté israélite américaine.



"Que la plus grande compagnie du monde raye Israël de ses plans de vol est choquant", souligne Haim Chemtov, membre de la communauté juive de Virginie en réponse au propos de la porte-parole d’American Airlines, Victoria Lupica qui a déclaré que cette ligne n’a jamais fait de bénéfice depuis sa création.

Mais au-delà de la vision « politique » de la décision, c’est la nouvelle stratégie d’American Airlines qui se met en place autour d‘un fort développement domestique et l’utilisation massive des compagnies partenaires (comme British Airways) pour les liaisons plus complexes à rentabiliser. Au départ des hubs d’American, les lignes vers Londres ou Paris permettent aux passagers à destination d'Israël d’utiliser el Al qui offre un grand nombre de vols quotidiens.

Le Maire de Philadelphie, Michael Nutter, a demandé à la compagnie de revoir sa position. Il y a peu de chance qu’il obtienne satisfaction.