Le premier journal quotidien du voyage d'affaires, du MICE et des déplacements professionnels




Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


American Airlines recontrôle 47 avions après la découverte de sièges mal-fixés


American Airlines accumule les problèmes. Elle doit inspecter 47 avions après la découverte de nouvelles rangées de sièges mal-boulonnés. Cette annonce fait mauvais effet auprès d’un public qui s’inquiète déjà des nombreux retards et annulations du transporteur, toujours sous chapitre 11, ces dernières semaines.



Le Boston-Miami du 29 septembre 2012 de American Airlines dérouté après la découverte en vol d’une rangée de sièges dévissés, n’est pas un incident isolé. Un autre appareil de la compagnie qui reliait New-York à Miami a dû faire demi-tour pour des faits similaires, le 1er octobre. Il a ensuite été suivi par un troisième qui assurait Chicago-Londres, le 2 octobre. La direction a décidé de ré-inspecter 47 Boeing 757 par précaution. La compagnie ainsi que les autorités gouvernementales américaines ont rejeté l’idée que ces incidents soient liés aux tensions sociales en cours entre les salariés et la direction.
En plus de ces difficultés matérielles, American Airlines doit faire face au mécontentement grandissant de ses passagers. Le transporteur a été obligé de réduire son plan de vol d’octobre de 2 % à cause, selon lui, d’une augmentation des arrêts maladie de complaisance de ses pilotes. Malgré cette disposition, elle accumule tout de même les retards et les annulations.