Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Deplacements Pr


Le premier quotidien du voyage d'affaires et des déplacements professionnels






Android, prochaine victime annoncée des pirates


Les nouveaux téléphones sous Android seront-ils la prochaine victime des pirates informatiques ? C’est en tout cas ce que pense Bit Defender, un producteur de logiciel antivirus qui vient de publier une première étude sur les menaces numériques pour 2012. Si les réseaux sociaux sont désormais considérés comme «très vulnérables», c’est bien du côté des téléphones mobiles qu’il faudra être attentif.



Android, prochaine victime annoncée des pirates
Pour l’éditeur, «Le nombre de malwares continuera sensiblement d’augmenter en 2012 pour atteindre 90 millions de formes recensées, soit presque 17 millions de plus qu’à la fin de l’année 2011. Ils apparaîtront essentiellement sous la forme d’anciens malwares relookés et devraient aussi s’attaquer aux outils numériques mobiles comme les téléphones portables voire même certaines tablettes numériques». Mais c’est surtout Android qui est visé aujourd’hui par les pirates. Selon l’étude, les failles de sécurité sont nombreuses et toutes ne sont pas encore maitrisées par les concepteurs d’Android. Parmi les «virus» les plus dangereux annoncés, tous ceux qui assurent la copie des données stockées dans l’appareil avant de les effacer totalement. D’autres, insérés dans des applications, pourront assurer une copie du log quotidien des appels et transmettre automatiquement un fichier précis de l’activité du mobile. Pour Bit Defender, ce sont quelques 6 millions de malwares pour Android qui seront en circulation en 2012.