Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Deplacements Pr


Le premier quotidien du voyage d'affaires et des déplacements professionnels






Anonymous veut bloquer le web le 31 mars prochain


Révélée par le Monde Informatique (LMI), l'attaque d'Anonymous annoncée pour le 31 mars prochain sur le site Pastebin n'a pas d'autres buts que de démontrer la fragilité des réseaux informatiques présentés par certains pays comme ultra sécurisés. Les attaques viseront les serveurs racines de DNS, ces machines qui convertissent un nom en données IP, une série de chiffres séparées par des points.



Anonymous veut bloquer le web le 31 mars prochain
Si vous prenez l'adresse www.deplacementspros.com, celle que vous saisissez régulièrement sur vos navigateurs internet, dans la réalité, les serveurs DNS l'interprètent comme : 213.251.158.197. C'est par ce biais numérique que l'on accède au net. Selon LMI "Anonymous a précisé dans son avertissement qu'il avait construit un outil baptisé RAMP « Reflective DNS Amplification DDOS » (attaques par saturation en mode distribué) qui utilise une faille dans le protocole UDP pour modifier l'adresse IP de la requête". En clair le réseau internet pourrait être bloqué quelques instants par une série d'attaques ciblées. Le but de cette opération, peu inquiétante pour l'utilisateur, est de démontrer que les protocoles mis en place ne sont pas aussi fiables que le disent les opérateurs. En utilisant une telle procédure, Anonymous veut également prouver que l'accessibilité aux datas hébergés sur le réseau est facile à réaliser et qu'aucune entreprise n'est à l'abri d'un pillage de données. Anonymous a récemment écrit que les prochains conflits mondiaux seraient numériques et que la Chine serait, à ce jour, la première puissance mondiale en matière d'espionnage et de piratage numérique.