fdc080474b4521c1a47328b67a8c23be.txt
Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Deplacements Pr


Le premier quotidien du voyage d'affaires et des déplacements professionnels






Apple : un iPhone "low cost" en préparation


C'est un raz de marée dans la presse américaine : pas un titre spécialisé ne fait l'impasse sur l'iPhone "low cost" qu'Apple serait en train de finaliser. Fuite organisée ? Pas du tout, simple indiscrétion chinoise reprise dans le monde entier. Selon le Wall Street Journal, le succès de l'iPad Mini ne serait pas étranger à la décision de produire ce nouveau mobile.



Exit les matériaux onéreux au profit de polycarbonate pour la coque, d'un écran de définition inférieure à celle des modèles de la gamme et finit la présence des écouteurs dans la boite. Seul le grand écran, très demandé par les consommateurs, resterait d'actualité. Côté appareil photo, le capteur 5 Mo serait la norme. Apple regarderait aussi du côté de la mémoire embarquée. 8 Go pour la version de base et une seule option possible : le 16 Go. Toujours selon les sites spécialisés, Apple travaillerait à un ensemble d'accessoires spécifiquement destinés à ce modèle. Au final, selon les experts, cette version allégée couterait moins de 260 $ dans la version 8 Go. Mais toutes ces supputations ne font pas la vérité. Apple, qui garde jalousement secret ses projets, aurait aussi d'autres idées dont certaines seraient sur le point d'aboutir : un nouvel iPhone 5S avant la fin 2013, une télé connectée et une nouvelle version de l'iPad. Décidément, on ne prête qu'aux riches !






1.Posté par Jacques Rigot le 10/01/2013 15:59
Je crois qu'Apple a compris ce qu'il pouvait tirer du buzz... Sans doute maitrisé par la marque elle même ! Car au final, on peut bien sur rêver d'un iPhone et en produire un moins cher mais toutes les lois marketing sont formelles : dégrader un prix n'est jamais une bonne idée. Qu'en sera t-il au final, un produit d'appel vers Apple ? Regardez le mac, il reste très implanté chez les "passionnés" mais n'a pas séduit les utilisateurs de PC. Et là, pas de prix fracassés pour les attirer. On en fait un produit de luxe pour les "connaisseurs". Deux poids, deux stratégies.
Jacques