Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 11 Janvier 2015

Applis VTC: la Chine interdit le recours aux particuliers



Uber aura des difficultés à développer son service UberPop en Chine. Le ministère chinois des Transports a interdit aux voitures privées de prendre en charge des passagers par le biais d'applications mobiles.



Les particuliers qui prennent en charge des passagers grâce à des applications vont être considérés comme des taxis illégaux et les conducteurs poursuivis en justice. A Shanghai, 12 conducteurs qui utilisaient l'appli DidiDache pour trouver des clients avaient déjà été arrêtés en décembre dernier. Ils ont reçu une amende de 10 000 yuans (1365 euros environ). Le gouvernement a également demandé aux développeurs d'applications d'écarter les véhicules privés de leurs outils. Ils vont aussi devoir s'assurer que toutes les voitures répertoriées appartiennent à des sociétés de taxi ou de location. Les entreprises de logiciels qui n’empêcheraient pas les particuliers d'utiliser leurs plates-formes pourraient recevoir une amende allant jusqu'à 100 000 yuans.