Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Après Nîmes et Carcassonne, Véolia s'impose à Perpignan


Véolia a obtenu la gestion de l’aéroport de Perpignan. Déjà implantée à Nîmes, et depuis peu à Carcassonne, Veolia poursuit son envol dans la région Languedoc-Roussillon. L’entreprise a été désignée vendredi face à Vinci aéroports, qui était associé à la Chambre de commerce et d'industrie, au Canadien SNC Lavalin, et à Egis Projects : les trois mêmes concurrents déjà battus à Carcassonne.



Le développement de Véolia au sein des aéroports de province prend forme, et le Languedoc Roussillon semble désormais constituer une chasse gardée pour la société. Alors qu'elle gère la plateforme de Nîmes depuis 2007 et après s’être vue adjuger la délégation de service public pour l’aéroport de Carcassonne , le 15 avril dernier, Véolia ajoute donc la plateforme perpignanaise à son portefeuille. Véolia lorgne désormais sur l’aéroport de Montpellier. Perpignan espère retrouver rapidement un flux de 600.000 passagers, notamment obtenu en 2002, contre seulement 180.000 en 2010.