Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Après l'A380, Qatar Airways repousse la livraison de l'A350


Faut-il y voir une stratégie du "toujours mieux" prônée par Al Baker - le patron de Qatar Airways - où l'expression d'une insatisfaction? Toujours est-il qu'en repoussant sine die la livraison du premier à 350, prévue pour ce samedi 13 décembre, la compagnie du Golfe a confirmé la difficulté qu'elle avait à travailler avec Airbus.



Après une mésaventure identique arrivée sur l'A380 et une livraison retardée de trois mois, parce que Qatar Airways reprochait à l'appareil quelques défauts de finitions, c'est autour de l'A350 d'être sur la sellette. La compagnie n'a pas souhaité communiquer les raisons qui l'ont conduite à repousser cette livraison prévue dans 3 jours, ni même les éléments techniques qui l'expliqueraient. Elle a juste annoncé le report de la livraison.

La presse allemande évoque pour sa part une conjoncture économique complexe dans l'univers de l'aérien qui conduirait Qatar à repousser de quelques mois les ouvertures de ligne annoncées, en particulier la liaison Doha-Francfort prévue au 15 janvier. Une explication peu crédible.

Joint au téléphone, Airbus n'a pas souhaité commenter l'information mais précise que les deux entreprises "travaillent de concert" pour être prêtes à livrer et à recevoir l'appareil très prochainement.