Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 21 Août 2017

Après l’incendie d’Aubagne, la SNCF rembourse



Le feu de forêt qui s'est déclaré samedi soir près d'Aubagne a contraint la SNCF a interrompre ou retarder ses trains jusqu’à dimanche midi. Plus de 20.000 personnes devraient être indemnisées.



La SNCF annonce dans un communiqué que "Bien qu’il s’agisse d’un incident dont elle n’est pas responsable, à titre tout à fait exceptionnel, SNCF décide donc que l’ensemble des voyageurs sera remboursé. Les voyageurs ayant passé la nuit dans des rames d’attente en gare seront intégralement remboursés au titre de la Garantie Ponctualité. Pour les autres voyageurs retardés, des remboursements seront proposés au prorata du retard de leur train à l’arrivée".

Les voyageurs pourront faire leur demande dès leur arrivée en gare et dans les 60 jours suivants. La demande peut être faite directement en ligne sur le site g30.sncf.com, sur l’application SNCF en renseignant le numéro de dossier du voyage ou dans un guichet en gare. Le montant de la compensation sera calculé selon les modalités suivantes :

Les remboursements de la SNCF sont fonction de la durée du retard DR
Les remboursements de la SNCF sont fonction de la durée du retard DR
Cette interruption de plus de 15 heures, intervenue un week-end de grands retours de vacances d'été, a bloqué plus de 3000 passagers dans différentes gares du Sud-Est durant toute la nuit. D'après les autorités citées par l'AFP, environ 1700 personnes ont été coincées à Toulon et 1300 à Marseille. Certains naufragés ont été contraints de dormir cette nuit à bord des trains ou sur des lits de camp. À Nice, 370 personnes ont été contraintes de passer la nuit en gare. La Croix-Rouge a été mobilisée et des plateaux repas ont été servis aux clients sur place.