Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 29 Septembre 2010

Après les écoutes téléphoniques voilà qu'arrivent les écoutes numériques



Selon le New York Times, l'administration américaine préparerait une loi qui autoriserait les organismes de surveillance sécuritaire, à intercepter les messages en provenance d'un BlackBerry, issus de Facebook ou qui transitent en audio par Skype.



Après les écoutes téléphoniques voilà qu'arrivent les écoutes numériques
Ce texte, présenté au titre de la sécurité nationale, et largement soutenu par le président Obama, ne concernerait dans un premier temps que les messages qui transitent sur le sol américain. Cette loi, qui pourrait être en place en 2011, complète vient compléter les écoutes déjà réalisées sur Internet et pour la plupart jugées illégales par un grand nombre de pays ainsi monitorés.

Si les réseaux sociaux intéressent des spécialistes de la sécurité, ce sont principalement les BlackBerry qui sont visés par cette proposition de loi. Déjà l'Inde et Dubaï ont fait pression sur RIM, le fabricant, pour accéder aux messages cryptés et ce afin de pouvoir en assurer le contrôle. De nombreuses associations américaines de défense des libertés sont d'ores et déjà montées au créneau pour s'indigner de ce texte et demander son retrait. D'autant, et la presse américaine le confirme, que Barak Obama souhaiterait associer à ce projet les Européens et les Canadiens.