Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Atteint du Syndrome Gilles de la Tourette, il dit "Bombe" et est refusé sur le vol


Le syndrome Gille de la Tourette est une maladie handicapante au quotidien, mais également lors de ses déplacements. Michael Doyle, atteint de ce syndrome qui se manifeste par des tics verbaux, en a fait l’expérience. Un employé de Jetblue lui a interdit l’accès de l’avion car il ne pouvait s’empêcher de prononcer le mot bombe.



Atteint du Syndrome Gilles de la Tourette, il dit "Bombe" et est refusé sur le vol
Michael Doyle avait prévu d’embarquer sur le vol Jetblue Washington-San Juan du 25 avril 2013. Atteint du syndrome Gilles de la Tourette, il avait prévenu la compagnie et la TSA de sa condition lors de la réservation afin qu’ils ne soient pas surpris par son état. Une des particularités de ce mal est que le malade ne peut s’empêcher de répéter en boucle des mots, et plus particulièrement lorsqu’il est angoissé, comme le jeune homme l’a expliqué à MyFoxDC.com. «Avec tout ce qu’on entendait à la télé à propos des attentats de Boston, j’ai commencé à répéter le mot Bombe. Car quand je suis nerveux, tout ce qui est dans mon esprit en sort». S'il est passé sans encombre au contrôle de sécurité, son comportement a fortement inquiété un membre de Jetblue lors de l'embarquement. Il lui a alors interdit l’accès à l’avion malgré les explications de Michael Doyle. Depuis le transporteur a fait un geste en proposant un ticket gratuit pour lui et son accompagnateur vers la destination de leur choix. Mais le malheureux client n’est pas totalement satisfait de cette situation car il n’a aucune garantie qu’on ne l’empêche pas de monter à bord pour des raisons similaires la prochaine fois.