Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 27 Mai 2009

Attention : arnaque sur les visas US



Les voyageurs désirant se rendre aux Etats-Unis sont tenus de remplir une demande préalable sur Internet depuis le mois de janvier. Une démarche intégralement gratuite pourtant proposée contre rémunération par un site Internet peu scrupuleux aux allures officielles.



Attention : arnaque sur les visas US
Les nouvelles dispositions américaines imposent depuis le 12 janvier dernier aux voyageurs de demander une autorisation d’entrée sur le sol US, au moins 72h avant leur départ. Cette autorisation officielle et gratuite, baptisée Esta, s’effectue via le site esta.cbp.dhs.gov, sous tutelle des autorités américaines. Problème : un site Internet fûté - esta.us - tente de détourner à son compte la complexité des procédures en proposant d’assurer ce service pour 49,25 dollars. Il est d’autant plus facile de se faire prendre au piège que si vous tapez dans un moteur de recherche comme Google «Esta» ou «procédure Esta», c’est le site non officiel esta.us qui apparaît en premier ou deuxième dans la liste des résultats, avant le site officiel. Pire encore : l’autorisation dispensée par ce site n’est absolument valable, n’émanant pas d’une agence gouvernementale américaine.

Une information à diffuser largement aux voyageurs, qui dans l’urgence d’un départ pourraient se faire avoir. Pour éviter toute déconvenue, rentrer directement l’adresse URL dans le navigateur, ou rendez vous sur le site officiel via ce lien : https://esta.cbp.dhs.gov

Rappel
Cette formalité, à accomplir par Internet 3 jours avant le départ, consiste à indiquer le nom du voyageur, son numéro de passeport, la durée de son séjour, le motif du déplacement et le pays de résidence. Le voyageur doit également répondre en ligne aux questions qui apparaissaient auparavant sur les fiches vertes à remplir dans l'avion (condamnation, usage de drogue etc).
L'enregistrement est valable deux ans, si bien que les voyageurs fréquents peuvent d'emblée s'inscrire, quitte à modifier par la suite leur fiche avant leur départ. Attention, si votre passeport expire avant les deux années il faudra refaire la démarche, puisque l'autorisation est liée au numéro de passeport. Une fois le questionnaire rempli, les agents de sécurité intérieure renverront la mention "autorisation approuvée" par mail dans les minutes qui suivent. Cette autorisation de voyage doit être imprimée et les voyageurs doivent en avoir une copie pour pouvoir embarquer.