Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Atterrissage d'urgence pour un Boeing troué : 79 appareils immobilisés


Southwest Airlines a immobilisé 81 Boeing 737 samedi, après l’atterrissage d’urgence d’un appareil en raison d’un trou dans la cabine de l’avion sur un vol Phoenix- Sacramento. Une explosion aurait été entendue peu après le décollage, et les passagers ont dû mettre les masques à oxygène. L’équipage a géré avec succès l’atterrissage d’urgence à Yuma, en Arizona : aucune hospitalisation n’a eu lieu.



Atterrissage d'urgence pour un Boeing troué : 79 appareils immobilisés
Si l’épisode de l’impact de balle constaté le 28 mars sur un avion US Airways n’avait pas perturbé les passagers, ce trou dans le Boeing 737 de Southwest Airlines n’est pas passé inaperçu. Plusieurs passagers se seraient évanouis parmi les 188 voyageurs que transportaient l'appareil. Le trou, situé dans le toit de la cabine, a entraîné sa dépressurisation. Peu après l’explosion, un panneau est tombé, et l’appareil a perdu de l’altitude. Le pilote a finalement atterri en urgence, quarante minutes à peine après le décollage.
Les passagers ont finalement pu rejoindre leur destination dans la soirée de vendredi, et leur vol sera remboursé, en plus de deux autres vols offerts pour les dédommager. Par ailleurs, 300 vols environ ont été annulés par Southwest Airlines pour la journée de samedi.
Face à la gravité de l’accident, Southwest Airlines a immobilisé dès le lendemain les 79 avions du même type, pour déployer un programme d’inspection avec Boeing. L’aviation civile américaine (FAA), et le bureau d'enquête sur les accidents d'avion (NTSB) ont également ouvert une enquête, pour déterminer l’origine de l’incident, encore inconnue.