Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 22 Novembre 2012

Autobus, train et métro : les voyageurs ont peur des microbes



La chute des températures est généralement accompagnée par une hausse des cas de grippe… et en même temps de la peur des transports publics. En effet, selon une étude de Microban, la population craint surtout de contracter des virus et des infections en prenant les autobus, les trains et les rames de métro.



Autobus, train et métro : les voyageurs ont peur des microbes
L’hiver, les gens scrutent leurs compagnons de voyage dans les transports… Ils n’ont pas peur des pickpockets ou des voisins trop bavards, mais des microbes ! Alors que la grippe gagne du terrain, les voyageurs commencent à appréhender les lieux publics où la promiscuité avec les nez qui coulent et les quintes de toux est grande. Des 1000 personnes interrogées, 49 % se disaient «préoccupées» ou «très préoccupées» par la présence de bactéries dans les bus, 46 % dans les trains, 45 % dans les rames de métro, 43 % dans les avions, 42 % dans les autocars et 40 % dans les taxis. Il nous reste l'habitude japonaise de mettre un masque. mais même en période de grippe intense, elle n'a jamais pris.