Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aux USA, les voyageurs d'affaires auront toujours des charges aériennes «ridicules»


Deux sénateurs américains étaient partis en guerre contre les taxes aériennes «ridicules». Ils proposaient un texte pour mettre un terme aux charges additionnelles excessives. Mais celui-ci a été rejeté - de peu - par la commission des sénateurs chargée de se prononcer sur ce projet.



Les sénateurs Ed Markey et Richard Blumenthal voulaient réglementer la tarification des charges additionnelles des compagnies aériennes afin que ces dernières ne puissent plus faire payer des prix qui "ne sont pas raisonnables et proportionnels" au coût du service. Au terme de vives discussions, la commission Commerce, Science and Transportation du Sénat américain a rejeté d'une voix cet amendement. Lors des échanges, des élus ont mis en avant que la mise en place de ce projet conduirait à autoriser le DOT à réguler les surcharges. D'autres ont ajouté que ce n'étaient pas aux institutions fédérales de déterminer quelles charges étaient irraisonnables ou pas.

En revanche, la commission a reconduit la FAA. L'institution chargée de la sécurité des transports, dont les autorisations expiraient le 31 mars, a eu le feu vert pour poursuivre son activité jusqu'au 1er octobre 2017.