Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Avant-première : Emirates devrait revoir à la baisse le nombre de lignes desservies


Selon des sources dubaïotes, la compagnie aérienne Emirates devrait repenser ses liaisons aériennes d’ici à la fin 2011. Face à l’augmentation des prix du pétrole, la compagnie est aujourd’hui persuadée qu’il faut savoir exploiter les liaisons les plus porteuses économiquement.



Avant-première : Emirates devrait revoir à la baisse le nombre de lignes desservies
Après une forte période de développement, qui ne devrait pas cesser en 2011/2012, la compagnie veut analyser les résultats de chacune des lignes ouvertes et se réserve le droit d’en supprimer quelques unes dans les mois qui viennent. La redistribution de la flotte et la mise en service de gros porteurs comme l’A380 expliquerait cette refonte uniquement pensée pour de meilleurs revenus et une réelle optimisation des besoins. Emirates n’a jamais caché qu’il lui restait encore quelques belles destinations à ouvrir sans pour autant en préciser la liste. Enfin, supprimer ne veut pas dire augmenter. En doublant ses vols quotidiens vers le Cap, en Afrique du Sud ou en triplant ceux de Manchester, la compagnie démontre que la capacité est plus importante que la seule communication autour de nouveautés à faible rentabilité. Une pierre dans le jardin d’Etihad ou de Qatar Airways.