Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 3 Mars 2011

Avexia, grosses difficultés en vue ?



Alors que l'agence spécialisée dans le voyage d'affaires doit présenter dans moins d'un mois un baromètre de la mobilité professionnelle dans les PME/PMI, les rumeurs vont bon train quant à son avenir. Premier constat évoqué par des proches du dossier, les résultats économiques ne sont pas bons et le plan de développement n'aurait pas apporté les résultats attendus.



Avexia, grosses difficultés en vue ?
Nous avons évoqué hier la façon dont Avexia s'est débarrassée de son Président : du côté de l'actionnaire italien, Uvet qui détient 20 % du capital d'Avexia, on se dit "attentif à la situation", mais l'on se refuse à parler aujourd'hui de "recapitalisation". On préfère affirmer "qu'il est temps de faire évoluer Avexia ". Sous entendu, nous sommes prêts à devenir le groupe majoritaire en charge de sa gestion. Plus qu'un souhait, une affirmation. Un communiqué de presse transmis en octobre dernier à la presse italienne annonçait déjà une prise de participation majoritaire d'Uvet dans Avexia. Prémonition ? Vœux pieu ? ou coup de poker menteur ?
Uvet laisse entendre que la gestion de l'entreprise française laisse à désirer. Le coupable est montré du doigt : l'ancien Président. Nous n'avons pas réussi à joindre Christian Derumez. Mais l'homme est connu pour être pondéré et attentif à l'intérêt de son entreprise. On le voit mal s'être engagé dans des stratégies hasardeuses.
Il reste que l'attitude d'American Express est difficile à comprendre. Avec une communication proche de zéro sur le sujet, le groupe fait l'autruche alors qu'il est caution d'Avexia au BSP et le partenaire économique le plus proche de l'entreprise. Le prochain conseil d'administration devrait donner des orientations plus claires. A cette heure, ni Avexia, ni aucun actionnaire n'ont souhaité s'exprimer sur le sujet. Dossier trop sensible ?



1.Posté par François Elbaz le 04/03/2011 11:38
Je ne comprends pas leur stratégie. Pourquoi se sont-ils lancé dans une telle guerre des prix ? Avexia est positionné sur des « petits budgets » de PME PMI, mais ils cassent les prix des transactions. Finalement, ils sont perdants sur tous les tableaux : pas de développement commercial, et des mauvais résultats financiers.