Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 31 Mars 2011

Avexia sonde les PME et PMI



L'agence Avexia a présenté, à l'occasion du Salon market Place du Voyage d'Affaires, son 1er Observatoire des déplacements professionnels des PME-PMI. Une enquête qui souligne que les dépenses voyages de ce type d'entreprise sont majoritairement liées aux frais de déplacements en France et dédiées au développement commercial. Et 65 % des PME dépenses moins de 20 K€ par an pour leurs déplacements professionnels.



Avexia sonde les PME et PMI
Difficile de considérer les PME et PMI comme une seule entité alors que ce vocable regroupe de très petites entreprises (moins de 10 salariés) et des entreprises de 500 salariés dont le management n'a manifestement pas grand chose de commun avec celui des TPE. Avexia s'est cependant lancée dans l'exercice avec une étude, présentée au Market Place par Régis Chambert (ancien DG France d'American Express Voyages d'Affaires). Elle a été réalisée avec Concomitance pour Avexia au mois de janvier dernier, auprès de 220 PME françaises, comptant de 10 à 499 collaborateurs, et gérant des budgets voyages de 1 à plus de 100k € par an. Les grandes tendances qui s'en dégagent:
• Des dépenses majoritairement liées aux frais de déplacements en France et dédiées au développement commercial
• L'activité d'une PME requiert un collaborateur sur deux sur le terrain
• Les frais de route qui se substituent aux coûts de transport aérien et ferroviaire selon la dimension de l'entreprise
• 65% des PME dépensent moins de 20k€ par an
• Pas de politique voyages mais des règles de conduite liées aux prix, aux modes de paiement...
• Des leviers d'optimisation et marges de progrès plus importantes pour les entreprises ayant des budgets de dépenses voyages supérieurs à 20k€/an.

Dans l'esprit, les entreprises interrogées ont expliqué que les dépenses voyages étaient pour elles un coût nécessaire, une charge à optimiser alors que les grandes entreprises les considèrent plutôt comme un investissement. Dans tous les cas, le marché est au cœur du déplacement professionnel, pour conserver des clients ou en dénicher de nouveaux, tandis que les dépenses pour l'intra organisation ou la présence à des congrès ne représentent qu'un tiers des motifs de déplacement. Les leviers de gestion et d'économie des PME étudiées sont évidemment très hétérogènes, les outils devenant plus prégnants à mesure que l'entreprise grandit. Pour les TPE, la route représente l'essentiel des budget de déplacements avec son cortège de péage, essence, gestion de véhicules. Dès que le budget voyage franchit de le seuil des 20 à 50 K€, la billetterie prend une place prépondérante et les déplacements professionnels sortent des frontières avec du train mais aussi et surtout du transport aérien.

En ce qui concerne la sécurité, les dirigeants de PME et PMI sont très sensibilisés, sachant que leur responsabilité peut être pénalement engagée en cas d'accident. En revanche les règles de gestion sont peu précises. Les politiques voyages ne sont généralement pas écrites, mais l'auto discipline est cependant la règle et elle est très suivie, axée autour du prix et variant en fonction du statut du voyageur. Pour l'heure, très peu de PME font appel à des agences, ce qui laisse augurer de belles perspectives de développement pour ces spécialistes pour peu qu'elles sachent mettre en place des conseils de gestion et des suggestions tarifaires (low cost ou pas, formules d'abonnements, solutions de téléprésence à proposer et gérer), sans oublier la mise en place d'outils tels que les cartes logées ou cartes corporates qui permettent à la fois de donner de la visibilité aux dépenses voyages et d'éviter aux salariés les avances de frais.

observatoire_3_final.pptx observatoire 3-Final.pptx  (633.48 Ko)