Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


BMI Regional revoit sa grille tarifaire pour séduire les voyageurs d'affaires


La compagnie britannique régionale BMI Regional veut attirer encore plus de voyageurs d'affaires dans ses avions. Pour mieux répondre aux besoins de flexibilité et de services des clients Corporate, elle a revu sa grille tarifaire et introduit ce 27 avril le billet Executive.



La nouvelle grille tarifaire de BMI Regional – en vente depuis ce 27 avril - se compose de 3 éléments. L'offre Classic est adaptée aux voyageurs, attentifs à leur budget, pour qui la flexibilité est secondaire. En effet, s'il est possible de modifier son billet contre une charge de 50 livres, le passager ne peut pas annuler son vol.

La gamme ClassicPlus est un peu plus souple. Les modifications sont sans frais. Le client paie uniquement la différence de prix entre les deux billets. Mais une charge de 65€ par trajet est retenue en cas d'annulation. Ces deux tarifs donnent le droit à un bagage enregistré de 20kg et un snack en vol gratuits.

Pour répondre aux besoins de souplesse des voyageurs d'affaires, la compagnie britannique a également mis au point une offre plus flexible : Executive. Les modifications et annulations de réservation sont sans frais. En outre, les passagers peuvent profiter des lounges de la compagnie ainsi que d'un Fast Track dans certains aéroports. Ils ont aussi la possibilité d'enregistrer deux sacs de 20kg et pourront s'installer dans les premières rangées de l'avion. De plus, un repas chaud leur sera servi à bord.

Des avions plus gros
La compagnie britannique dispose actuellement d'une flotte de 4 ERJ-135 et ERJ-145 qui ont respectivement une capacité de 37 et 49 places. Selon son directeur commercial, Jochen Schnadt, l'entreprise envisage de prendre des avions plus gros. Il a expliqué au site Route Online: "Il y a des marchés qui ont besoin d'équipements plus importants, d'autres marchés qui seraient parfaitement adaptés à un avion plus grand et potentiels vols en marque blanche". La compagnie réfléchit donc à de nouveaux investissements stratégiques: "Nous devons développer une masse critique qui rende l'introduction d'un second type d'avions viable pour la compagnie. Mon instinct me dit que nous regarderons probablement sur le marché des 90-100 places".