Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Baisse des capacités en Inde cet hiver : les prix des vols domestiques pourraient grimper


L’administration générale de l’aviation civile de l’Inde (DGCA) a finalisé, le 17 octobre 2012, les programmes d’hiver 2012/2013 des compagnies aériennes de son pays. Elle a refusé de valider celui de Kingfisher, en grandes difficultés financière et sociale, fermée depuis le 1er octobre. Une décision qui pourrait conduire à une augmentation des prix des vols domestiques indiens.



Baisse des capacités en Inde cet hiver : les prix des vols domestiques pourraient grimper
Kingfisher, toujours menacée de perdre sa licence, a obtenu un délai de 15 jours pour présenter un nouveau programme et en même temps s’entendre avec ses salariés grévistes qui réclament les 7 mois de salaire impayés. Mais elle n’est pas la seule compagnie à avoir des problèmes. Restructuration, prix du carburant… Air India et Jet Airways ont réduit leur programme d’hiver, conduisant à une diminution du nombre des départs hebdomadaires dans le pays de 19 % par rapport à celui de l’année dernière. Cette baisse des fréquences assurées par les deux transporteurs et la possible fermeture définitive de Kingfisher ne sont pas compensées par l’augmentation de capacité des low-cost SpiceJet, GoAir et IndiGo ni même par l’arrivée d’Air Mantra. La nouvelle compagnie lancée en juillet dernier a obtenu l’autorisation d’assurer 42 vols hebdomadaires pendant la saison. Par le jeu de l’offre et de la demande, il est fort possible que les prix des billets augmentent en Inde.