Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 17 Mai 2010

Bangkok : les voyageurs d'affaires sont invités à éviter la capitale thailandaise ces prochaines 48 heures.



Constamment en mouvement depuis plus d'un mois, la situation à Bangkok prend désormais des allures de guerre civile. Après les 8 morts du samedi 15 mai, le gouvernement vient de confirmer "qu'en aucun cas il ne reculera face aux opposants qui tiennent la rue depuis 6 semaines".



Bangkok : les voyageurs d'affaires sont invités à éviter la capitale thailandaise ces prochaines 48 heures.
Les opérations militaires engagées depuis quelques jours visent, selon les autorités "à nettoyer le centre de Bangkok d'une population en armes, dangereuse pour les touristes et les visiteurs". La plupart des ambassades européennes invitent leurs ressortissants à ne pas rester dans la capitale thaïlandaise. Des rumeurs de fermeture de l'aéroport ont circulé dans la matinée du 15 mai. Rumeurs démenties par les observateurs.

Après dix jours de négociation, il semblerait que le premier Ministre Thaïlandais veut désormais s'engager dans un bras de fer militaire qui pourrait conduire à des dizaines de morts. Selon l'Ambassade Américaine, les appels au calme venus du Monde entier seraient écoutés par le premier Ministre thaïlandais qui craint aujourd'hui que la crise ne s'étende aux autres provinces du pays.